LE CHAMEAU ET L'HOMME
 

 

Avec ses quatre dromadaires

Don Pedro d'Alfaroubeira
Courut le monde et l'admira.
Il fit ce que je voudrais faire
Si j'avais quatre dromadaires
 
APOLLINAIRE

 

 
 
 
 

Le chameau est d'une grande importance pour l'homme, car, dans un milieu ingrat (déserts d'Arabie ou d'Asie), il lui fournit tout ce qui lui est utile: moyen de transport, nourriture (à boire... et à manger), vêtements, etc.

 

La traite du chameau en Mongolie

La traite du chameau en Arabie
 
 
 
D'autre part, il se trouve que l'homme a été attiré par le chameau pour des raisons beaucoup moins pratiques, et qui tiennent à son apparence. Apparence paradoxale, puisqu'elle se trouve être à la fois noble et ridicule, ce qui en fait la cible à la fois des lyriques et des satiristes.
 
Noble, il l'est par son allure : le cou redressé...
 
L'ancolure des chameaux et des autruches, je la trouve encore plus relevée et droite que la nôtre.

Montaigne (XVIe s.)

 

 

... et l'allure mesurée
 
Mais le chameau pensif, au roulis de son dos,
Navire intelligent, berce seul sur ces flots;
Dieu le fit, ô désert! pour arpenter ta face,
Lent comme un jour qui vient après un jour qui passe,
Patient comme un but qui ne s'approche pas,
Long comme un infini traversé pas à pas.

 

Lamartine (XIXe s.)

 

Quant au ridicule, il vient à la fois de son rictus qui lui donne l'air de sourire (comme le dauphin ou le chien, mais avec en prime une moue un peu dédaigneuse)...

 
 
 
....et de ses pattes frêles qui lui donnent un air fragile, éléments que l'on retrouve sur la série de boîtes spéciales que Camel a édité il y a quelques années (l'auteur de cet article ne fume pas, mais se met volontiers à quatre pattes par terre, quand il n'y a pas trop de monde dans la rue, pour ramasser une boîte abandonnée...), de même que chez un humoriste comme Alfred Jarry (début XXe s.), un savant comme Jahiz (auteur arabe, IXe s.), ou un bonhomme comme Esope (auteur grec, VIe s. av. JC), dont on n'a jamais trop su ce qu'il était exactement.
 
Dans le désert, on met du sable par terre pour que le chameau, animal maladroit qui tombe souvent, ne se fasse pas de nouvelles bosses

JARRY

La nage du chameau est fort laide. En effet, il ne peut nager que sur le côté, ce qui le fait avancer avec une lenteur lourde.

JAHIZ

Un chameau que son maître contraignait à danser dit: "Ce n'est pas seulement quand je danse que je manque de grâce, j'en manque même lorsque je marche."

ESOPE

Un chameau traversait une rivière au cours rapide.
Ayant fienté, il vit aussitôt sa crotte emportée devant lui par la rapidité du courant. "Qu'est-ce là? s'écria-t-il, ce qui était derrière moi, je le vois à présent passer devant moi."
Cette fable trouve son application dans un Etat où les derniers et les imbéciles dominent à la place des premiers et des gens sensés.

ESOPE

 

Retour au sommaire chameau