Sévérité et tendresse dans les familles romaines
 
Fiche (5e) pour une rédaction en latin

© Nadia Pla

29 août 2013


Voici des phrases latines inspirées d'un texte de Sénèque évoquant les comportements des pères et des mères envers leurs enfants.


1) Lisez attentivement les phrases de la 2e colonne, puis reliez-les à la bonne traduction dans la 3e colonne (les traductions sont dans le désordre).


2) Enfin, indiquez dans la 1e colonne si dans votre cas, cette phrase correspond à « Mater », à « Pater » ou à « Neuter ».



Numquam me flere vult.

Il/Elle veut que je ne me fatigue jamais.


Feriatis quoque diebus non patitur me esse otiosum.

Il/Elle fait couler ma sueur et parfois mes larmes.


Me continere in umbra vult.

Même les jours fériés, il/elle ne supporte pas que je me repose.


Sudorem mihi et interdum lacrimas excutit.

Il/Elle veut que je ne pleure jamais.


Numquam me contristari vult.

Il/Elle veut me couver dans son giron.


Excitari me jubet ad studia obeunda mature.

Il/Elle veut qu'on ne m'attriste jamais.


Numquam me laborare vult.

Il/Elle m'ordonne de me lever tôt le matin pour aller étudier.


Me fovere in sinu vult.

Il/Elle veut me garder dans son ombre.



A présent, voici le texte de Sénèque duquel sont inspirées ces phrases. Ils ne vous reste plus qu'à le traduire :


Non vides quanto aliter patres, aliter matres indulgeant ?

Illi excitari jubent liberos ad studia obeunda mature, feriatis quoque diebus non patiuntur esse otiosos et sudorem illis et interdum lacrimas excutiunt ; at matres fovere in sinu, continere in umbra volunt, numquam contristari, numquam flere, numquam laborare.


Sénèque, Dialogues, « De Providentia », II, 5

.................... combien les ................. et les ............... se comportent différemment ?

Ceux-ci [Les pères].................................

...................................................................

...................................................................

.................................................................; mais ...............................................................

...................................................................

...................................................................

...................................................................


Connaissez-vous le dicton latin : « Qui bene amat, bene castigat. » ? D'après le texte de Sénèque, ce proverbe conviendrait-il mieux aux pères ou aux mères?




Retour au sommaire "Coin des Antiquisants"

 

N'hésitez pas à m'écrire pour toute question ou suggestion:

np.pla@wanadoo.fr