Séquence 4e ou 3e sur Le Cid de Corneille (1637)

© Nadia Pla

 

L'originalité de cette séquence est que tout son début (environ la moitié) se déroule sans contact direct avec l'oeuvre elle-même. D'aucuns trouveront que c'est un peu exagéré pour une introduction! Je répondrai que c'est loin de n'être qu'une introduction.

D'abord toute cette partie, où les élèves écrivent beaucoup, peut être considéré comme un travail d'écriture comme un autre.

D'autre part, les élèves, surtout ceux issus de milieux qui ne sont pas en contact avec des oeuvres littéraires, ont bien du mal à comprendre quoi que ce soit (et je ne parle pas d'aimer!) quand on les balance sans préparation dans une oeuvre classique ; au contraire, après cette préparation, j'ai vu plusieurs de mes élèves comprendre et surtout aimer Le Cid.

 

Avant la lecture

Séance 1

Rédaction garçons

Votre père s'est disputé avec le père de votre petite amie. Celui-ci a frappé votre père, qui n'a pas pu se défendre. Comment réagissez-vous ?

Rédaction filles

Lors d'une dispute, votre père a frappé le père de votre petit ami, qui n'a pas pu se défendre. Votre petit ami veut venger son père. Comment réagissez-vous ?

(précisez oralement aux élèves qu'ils ne doivent pas raconter la dispute, mais seulement leur réaction (sentiments, actions, paroles, etc.))

Les copies ne sont pas ramassées, mais au bout de 20 mn:

- Lecture orale de quelques copies, résumé d'autres

- Qu'est-ce qui vous a posé problème?

--> on note au tableau les réactions possibles du jeune homme et de la jeune fille.

 

Séance 2

Document: liste des personnages du Cid

1. Les élèves sont invités à faire toutes les remarques qui leur viennent à l'esprit (par exemple: la pièce est française (jouée à Paris, nom de l'auteur semble français), mais se passe en Espagne (Séville, noms espagnols des personnages), etc.). Le professeur note tout au tableau, apporte ensuite éventuellement un complément d'information, répond aux questions que se sont posé les élèves. On note un petit résumé.

2. Consigne: faire un tableau (avec des flèches) qui résume les relations entre les personnages.

Des flèches verticales vers le bas indiquent la relation entre un père et son enfant. Des flèches horizontales indiquent une relation amoureuse (pointe de la flèche vers la personne aimée, double pointe de la flèche pour un sentiment réciproque). Les domestiques et les gouvernantes sont indiqués entre parenthèses sous leur maître.

Il faudra préciser aux élèves la seule chose qui n'apparaît pas dans la liste des personnages, l'amour de l'Infante pour Rodrigue (et leur faire se demander pourquoi cela n'apparaît pas : parce que cette relation est secrète (et éventuellement leur faire se demander pourquoi elle est secrète : différence sociale, l'Infante ne peut épouser qu'un prince.))

 

On reprend, les élèves corrigent éventuellement leurs erreurs. Leur préciser que cette petite synthèse des relations entre les personnages est capitale et qu'ils devront l'avoir toujours sous les yeux tout au long de la séquence.

 

Séance 3

Rédaction

A partir de cette liste de personnages, imaginez l'histoire

(vous pouvez vous inspirer des premières rédactions)

 

Entre les séances 3 et 4

Les rédactions ne sont pas notées, mais ramassées par le professeur, qui ne les corrigent pas, mais tapent certaines propositions d'élèves sous la forme du document suivant (prévoir une activité intercalaire si le temps n'est pas suffisant entre les séances 3 et 4).

NB: pour vous donner une idée de ce que cela peut donner, j'ai gardé les exemples puisés dans les copies de mes propres élèves ; il va de soi que ces exemples sont à remplacer par ceux de vos élèves...

Diverses raisons possibles de l'origine de la dispute entre le Comte et Don Diègue
(raisons trouvées dans vos copies, ainsi que la raison proposée par Corneille lui-même)
1. Ils étaient déjà ennemis depuis longtemps.
2. Ils se disputaient sur la date de début de règne du roi.
3. Un serviteur dont le fils est amoureux de Chimène et qui voulait séparer les amants a dit au Comte que Don Diègue avait dit du mal de lui.
4. Ils étaient tous les deux candidats à un poste important et Don Diègue l'a eu.
5. Don Diègue avait séduit la femme du Comte
6. Don Diègue draguait Chimène.
7. Le Comte trouve que Rodrigue n'est pas assez noble pour être son gendre.
8. Le Comte préférerait Don Sanche comme gendre.
9. Don Diègue trouve que Rodrigue dépense trop pour Chimène.
10. Chimène et Rodrigue sortaient ensemble avant le mariage.
11. Chimène est tombée enceinte.
12. En fait, Chimène ne voulait pas épouser Rodrigue, Don Diègue la menace de mort et elle se plaint à son père.

Consigne : Indiquez quelles propositions vous semblent peu probables et expliquez pourquoi (pensez notamment que la pièce de Corneille reflète la société française du XVIIe s.) :

Divers déroulements possibles de la dispute et de ses conséquences
(propositions trouvées dans vos copies, ainsi que les événements racontés par Corneille lui-même)
1. Le Comte gifle Don Diègue ; il s'excuse ensuite et est emprisonné par le roi ; finalement Rodrigue et Chimène se réconcilient et se marient.
2. Le Comte gifle Don Diègue ; Chimène et Rodrigue séparent leurs pères et leur disent de s'occuper de leurs affaires.
3. Le Comte gifle Don Diègue ; Don Diègue le tue au fusil.
4. Le Comte gifle Don Diègue ; Rodrigue venge son père en giflant le Comte.
5. Le Comte gifle Don Diègue ; Rodrigue venge son père en tuant le Comte.
6. Le Comte gifle Don Diègue ; Rodrigue venge son père en tuant le Comte à l'épée.
7. Le Comte gifle Don Diègue ; Rodrigue venge son père en tuant le Comte au couteau.
8. Le Comte gifle Don Diègue ; Rodrigue hésite beaucoup (à cause du respect dû à son futur beau-père), puis venge son père en tuant le Comte.
9. Le Comte gifle Don Diègue ; Rodrigue venge son père en giflant le Comte ; Chimène est dégoûtée et Rodrigue s'exile dans une autre ville.
10. Le Comte gifle Don Diègue ; Rodrigue hésite beaucoup (à cause de l'amour qu'il a envers Chimène), puis venge son père en tuant le Comte à l'épée ; Chimène demande à Don Sanche de tuer Rodrigue ; finalement Rodrigue et Chimène se réconcilient et se marient un an plus tard..
11. Le Comte gifle Don Diègue ; Rodrigue venge son père en giflant le Comte ; Chimène ne sait plus quoi faire ; Rodrigue essaie en vain de reconquérir son amie ; Chimène en mal d'amour donne une chance à Don Sanche.
12. Le Comte gifle Don Diègue ; Rodrigue venge son père en giflant le Comte ; Chimène et Rodrigue se revoient cinq ans plus tard : Chimène est mariée à Don Sanche, mais elle aime toujours Rodrigue.

Consigne : Indiquez quelles propositions vous semblent peu probables et expliquez pourquoi (pensez notamment que la pièce de Corneille reflète la société française du XVIIe s.) :

Quelques textes d'élèves (l'orthographe a été corrigée)

Texte 1

Depuis que Don Diègue avait fait l'amour avec la femme du Comte et que le Comte l'avait appris par la bonne les rapports sont devenus tendus. Le Comte avait chassé sa femme depuis l'événement. Un jour une dispute partie de rien emmena une gifle. En fait, le Comte a giflé Don Diègue. Quand Don Rodrigue le fils de Don Diègue a appris la nouvelle il avait de l'envie de vengeance mais en même temps il y avait le respect qu'il devait avoir pour son futur beau-père mais après quelques heures de réflexion il décida de venger son père dans un combat d'épée. Même sa copine Chimène n'a pas réussi à le faire changer d'avis. Rodrigue disait qu'il fallait venger sa famille pour en créer une autre alors il prit les armes et fit un combat sur cheval. Rodrigue dominait le combat et était sur le point de l'achever quand il posa son épée et dit je veux épouser votre fille.

Texte 2

Don Gomès se disputait avec Don Diègue et celui-ci a commencé à lui dire des insultes parce que son fils dépense trop pour sa fille. Et Don Gomès a claqué Don Diègue. Et ils ont commencé à se battre. Et après Don Diègue a déclaré forfait et, il est rentré chez lui chercher un fusil. Et a dit :
- Tu m'as frappé maintenant crève.
- Don Gomès : Non, ne fait pas ça...
Tu vas crever pan pan pan !

Texte 3

Don Gomès et Don Diègue étaient déjà des ennemis, mais quand le Comte apprit que Chimène sortit avec Rodrigue. Il était tellement furieux qu'il décida de se rendre à la demeure de Don Diègue. Ils discutèrent de leurs différentes opinions sur leurs enfants. Dépassé par les circonstances, le comte gifla Don Diègue, prit son manteau et demanda au gouvernant de l'accompagner à la porte. Pour venger son père Don Rodrigue tua le Comte. Don Rodrigue ne put accepter l'acte du père de Chimène. Ils décidèrent de se quitter. Après cinq ans lors d'une rencontre dans un parc, les regards se sont croisés. Ils souriaient chacun. Jour après jour ils pensent tous les deux à l'autre. Don Rodrigue entendit dans le village que Don Sanche avait épousé Chimène, mais il ne savait pas que Chimène avait toujours des sentiments pour lui.

Texte 4

Chimène et Don Rodrigue font l'amour dans le parc, quand tout à coup Elvire, la gouvernante de Chimène les surprend et court avertir le comte. Quand le Comte l'apprit, il alla chez Don Diègue et le gifla. Chimène et Don Rodrigue demandèrent des explications au Comte qui leur dit qu'il était désolé car il avait été choqué. Don Fernand qui apprit la nouvelle enferma le Comte et organisa une fête pour Chimène et Don Rodrigue.


A améliorer

A retenir

Tx1



Tx2



Tx3



Tx4



 

 

Séance 4

Distribuer aux élèves le document à compléter.

Pour la 2e partie, le professeur aura choisi des textes qui présentent à la fois des qualités et des défauts, ce qui fait que les élèves pourront proposer à la fois des choses à améliorer et des choses à retenir. Il peut s'agir aussi bien d'éléments de fond ou de forme. Le professeur valide ou invalide les suggestions des élèves, mais évite le plus possible de faire des suggestions lui-même. On retient deux ou trois suggestions pour chaque case, pas plus, sinon cela ne sert plus à rien. Le but est en effet que ce document serve aux élèves pour améliorer ensuite leurs propres rédactions.

 

Séance 5

Rédaction

Rédaction definitive (notée, cette fois-ci) = amélioration de la rédaction précédente à l'aide du document de travail de la séance précédente.

NB: Quand j'ai expérimenté cette séquence pour la première fois, j'avais ajouté encore une étape entre les séances 4 et 5 : j'avais distribué (mais le mieux est encore de le faire fabriquer pas les élèves) le tableau synoptique des actes et scènes avec les listes des personnages pour chaque scène. Cela permet de faire de nouvelles hypothèses de lecture sur la pièce (par exemple, probable mort du Comte, puisqu'il disparaît très tôt, etc.).

Mais cela a présenté deux inconvénients:

- cela faisait trop de nouveaux éléments à gérer pour la nouvelle rédaction et les élèves se sont plus concentrés sur ce nouveau document que sur le document de la séance 4, qui devait réellement leur permettre de s'améliorer.

- cela rallongeait vraiment trop cette partie introductive de la séquence, au cours de laquelle les élèves ne sont pas encore en contact direct avec l'oeuvre.

 

Séance 6

Document: photocopie (une feuille recto verso) des trois pages de la bande dessinée du Cid (aux éditions Petit à Petit) correspondant au monologue de Don Diègue (A I, s4), dont le texte a été effacé par le professeur pour ne garder que les mots à la rime.

1. Commentaire libre sur ce document : les élèves trouveront que c'est un extrait du Cid, remarqueront qu'il y a des rimes, donc des vers, et remettront le passage dans le contexte à partir de ce qu'ils commencent à connaître de l'histoire ; d'autres remarques peuvent être faites (un élève fin observateur a remarqué que certaines cases avaient un contour déchiqueté et une élève intelligente a deviné que cela correspondait sans doute à la pensée du personnage et non aux actions présentes)...

2. Consigne: imaginer le texte manquant

NB : c'est a priori un travail individuel; toutefois, un élève m'ayant demandé s'ils pouvaient le faire à deux, j'ai accepté (mais pas à trois), et j'ai constaté que c'était fructueux: ils étaient plus rassurés et plus motivés, l'un rebondissant sur l'idée de l'autre, et se congratulant de « Ah, c'est bon, ça, tu vas voir, on va faire un chef-d'oeuvre ». L'idée est donc à retenir.

NB (2): une élève ayant cherché le mot « infamie » dans le Petit Robert y a trouvé la citation entière de Corneille et m'a demandé si elle pouvait la mettre! Je n'y ai pas vu d'inconvénient (tant que ce n'était pas tout le texte!) et ai au contraire trouvé cela très amusant!

 

Séance 7

Distribuer certaines copies d'élèves retapées (on obtient de très belles choses!)

C'est aussi l'occasion de faire des remarques d'orthographe. Dans les copies d'élèves, j'avais souligné (ici, écrit en vert) les vers impossibles orthographiquement et les élèves devaient trouver pourquoi.

Exemples:

J'ai été humilié par mon ennemie !
Ai-je toujours la force d'être un guerriers?
Quand je repense à cette bataille du passée !
Je donnerais tout pour ne pas l'effacée !

Ensuite, le professeur lit le véritable monologue de Corneille (c'est donc le premier véritable contact avec la pièce de Corneille, et, vu toute la préparation qui a précédée, ils sont à même de le comprendre et de l'apprécier), puis le dicte et le donne à apprendre par coeur.

La pièce est ensuite distribuée.

 

Séance 8

Travail sur le vocabulaire.

Petite fiche à compléter : Le vocabulaire du Cid de Corneille

Retrouvez le sens figuré de ces termes dans la langue française du XVIIe s. :

Au XVIIe s., ce mot . . .

. . . est souvent employé pour dire :

L'hymen (ou L'hyménée)


Le feu


La flamme


Les soupirs


Le coeur (1)


Le coeur (2)


La vertu


Le sang (1)


Le sang (2)


La race


Le trépas


Le fer


Les lauriers


Les palmes


Prompt, -e


Vain, -e


 

Inutile et frivole - L'amour - L'épée - La mort - La passion amoureuse - La passion amoureuse - La passion amoureuse - La victoire militaire - La victoire militaire - La vie - Le courage - Le courage, l'honneur - Le lien familial - Le lien familial - Le mariage - Rapide

NB: Je pense qu'on peut y ajouter « mon bras » et sans doute quelques autres termes ; on doit pouvoir aussi améliorer les expressions un peu trop simplifiées que j'ai proposé pour la signification. Ce travail gagnerait aussi sans doute à être enrichi par un travail sur des vers comportant des exemples de ces mots, peut-être à apprendre par coeur aussi...

 

 

Séances suivantes

Les séances suivantes étaient beaucoup plus classiques. Je me contente donc de les résumer.

J'aurais voulu retenter l'expérience de la « BD à trous » (avec un passage extrait de la confrontation entre Rodrigue et Chimène), mais le temps m'a manqué et les élèves avaient déjà leurs exemplaires de l'oeuvre.

J'ai fait passer la totalité des élèves sur la récitation du monologue de Don Diègue (en commençant pas moi-même!), deux ou trois à la fin de chaque séance, puis une séance entière pour faire passer tous ceux qui n'étaient pas encore passés. Cela a eu pour conséquence que je n'ai pas eu le temps de leur faire apprendre et réciter d'autres passages, comme je le souhaitais initialement ; mais l'avantage est que ce passage-là, au moins, ils ont fini par le connaître vraiment par coeur, par bien le comprendre et même pour certains, par l'aimer!

Pour les séances suivantes, j'ai donné à chaque séance un acte à la fois à lire (sauf pour III et IV que j'ai groupés), avec trois ou quatre questions faciles destinées plus à guider leur lecture et leur compréhension qu'à les évaluer. Chaque série de questions était notée sur 5 ce qui donne à la fin une note sur 20.

Nous avons étudié trois passages clés : les stances de Rodrigue (A.I, s.6), le face à face entre Rodrigue et Chimène (A.III, s.4), et le récit du combat contre les Maures (A.IV, s.), ce qui m'a permis de faire le point sur le contexte historique du Cid (Espagne musulmane du XIe s., étymologie du surnom « Cid »)

J'ai terminé par une évaluation finale qui ne me satisfait pas du tout et que je vous épargne donc.

En revanche, je peux vous donner pour info les questions posées sur chaque acte lors des quatre étapes de lecture:

Questions sur l'Acte I
1) Quelle est la raison de la dispute entre Don Diègue et le Comte ? (recopiez le vers qui énonce précisément cette raison)
2) Pourquoi Don Diègue ne peut-il pas se venger lui-même ?
3) Comment réagit Rodrigue quand son père lui demande de le venger ?
Questions sur l'Acte II
1) Acte II, scène 2 : Comment combattent le Comte et Rodrigue avant d'en venir à l'épée ?
2) A votre avis, pourquoi leur combat à l'épée n'est-il pas représenté ?
3) Recopiez les deux vers par lesquels on apprend la mort du comte (précisez l'acte et la scène)
4) Comment réagit Chimène en apprenant que Rodrigue a tué son père ?
Questions sur l'Acte III et l'Acte IV
1) Comment réagissent Rodrigue et Chimène quand ils se revoient pour la première fois ?
2) Quel exploit accomplit Rodrigue à l'acte IV ?
3) Pourquoi le roi renonce-t-il à punir Rodrigue du meurtre du Comte ?
4) Que demande Chimène à Don Sanche à la fin de l'Acte IV ?
Questions sur l'Acte V
1) Comment réagit Chimène quand elle croit que Rodrigue est mort ?
2) Quelle est la décision finale proposée par le roi et acceptée par tous ?


Retour au sommaire "Coin des lettres"

 

N'hésitez pas à m'écrire pour toute question ou suggestion:

np.pla@wanadoo.fr