« Je veux devenir consul! »
(les institutions de la République romaine)
 
Travail de latin en 4e

© Nadia Pla

29 août 2013



I. Séance préparatoire

Cette séquence va se dérouler sous forme de jeu de rôle où vous allez vous mettre dans la peau d'un citoyen romain, avec pour but de devenir consul.

→ Qu'avez-vous besoin de savoir?

Essayer de partir le plus possible des remarques spontanées des élèves, puis éventuellement les guider pour qu'ils se posent les bonnes questions (par exemple en effectuant un parallèle avec des fonctions électives dans la République française)  : tout noter au tableau. On aboutit à quelque chose qui peut ressembler à cela :


  • Qui peut être consul?

âge minimum?

richesse?

étapes précédentes?

- Il y a trois étapes précédentes : vous devez donc trouver quelles sont ces trois étapes, et pour chacune :

rôle, fonction?

pouvoir?

éventuellement qu'est-ce qu'il porte (vêtements, attribut, objets, etc.)?

élu pour combien de temps?

combien de postes?


  • Qu'est-ce qu'un consul?

rôle, fonction?

pouvoir?

éventuellement qu'est-ce qu'il porte (vêtements, attribut, objets, etc.)?

élu pour combien de temps?

combien de postes (de consul)?


  • Comment se déroule la campagne électorale ? 


  • Les élections (pour élire le consul ou les magistrats qui précèdent)

qui peut voter?

comment se déroulent les élections? (notamment ordre des votants, moment où l'élection est considérée comme finie)


 

II. Recherche sur internet en salle informatique

On fournit aux élèves une copie de ce qui avait été noté au tableau. On leur précise que la campagne électorale fera l'objet d'une étude en classe, mais qu'ils doivent se renseigner sur tout le reste.

On ajoute aussi deux autres sujets de recherche (que l'on peut avoir évoqués lors de la séance préliminaire) :

2) Une fois que vous aurez atteint votre but et que vous aurez été élu consul, vous continuerez à vous mettre dans la peau d'un citoyen romain qui n'a pas terminé sa vie politique et vous devrez donc savoir :

- Quelles sont les charges politiques auxquelles seul un ancien consul peut accéder à Rome ?

- Que fait le plus souvent un consul sorti de ses fonctions dans l'année ou les années qui suivent son consulat?


3) Tout cela est valable si vous êtes un citoyen patricien, mais quelle carrière politique s'ouvre à vous si vous êtes un citoyen plébéien?

(Vous devrez au préalable chercher, si vous ne le savez pas, ce que sont les patriciens et les plébéiens)


Des pistes pour aider les élèves :

Pour vous aider :


Avant toute chose, sachez que quand on parle de la Rome antique, le mot « magistrat » désigne un homme politique.


Quelques mots ou expressions clés que vous pouvez chercher dans l'index d'une encyclopédie ou d'un livre, ou taper dans un moteur de recherche, et qui vous aideront à répondre aux questions :


Pour les questions concernant les 4 étapes (les 3 précédant le consulat, puis le consulat) :

« institutions de la République romaine » ou « institutions politiques de la République romaine », « magistrats romains », « sénat romain », « cursus honorum », « questeur + Rome », « édile curule », « édile plébéien », « préteur + Rome », « consul + Rome »


Pour les questions concernant les élections :

« élections + Rome », « comices centuriates »


Pour les questions concernant ce que peut faire un ancien consul :

« censeur + Rome », « dictateur + Rome », « proconsul + Rome » ou « proconsul + province »


Pour les questions concernant les plébéiens :

« patriciens et plébéiens », « tribuns de la plèbe »




III. Reprise en classe

Travail en groupe de 4 ou 5 (imposés par le professeur en brassant les groupes de recherche) : chaque groupe essaie de faire une synthèse à partir de ses recherches

→ grande feuille A3, avec des couleurs, des tableaux, des flèches, des croquis

Les synthèses de chaque groupe sont ramassées pour être notées (note provisoire qui pourra être améliorée par chacun individuellement)



IV. Travail sur la campagne électorale

1) Texte de Valère-Maxime,
« Comment rater bêtement une élection » (Manuel Nathan) : traduction et commentaire

2) Travail sur des graffitis électoraux de Pompéi :


La vie politique de Pompéi

La ville de Pompéi dépendait de Rome, mais elle avait aussi des dirigeants politiques indépendants.

Deux magistrats détenaient l’autorité, les duumviri iure dicundo, « duumvirs disant le droit », élus pour un an, chargés comme l’indique leur titre de rendre la justice (pouvoir équivalent à celui des préteurs romains), chargés également de la gestion des revenus municipaux, et de présider l’assemblée locale. Ils étaient assistés par deux aediles, « édiles ».


La campagne électorale

Les affiches électorales étaient peintes sur les murs des maisons particulières : chacun savait ainsi à qui allaient les faveurs du propriétaire et surtout pour qui il appelait à voter. D’autres affiches étaient financées par des corporations ou des associations, parfois à l’unanimité de leurs adhérents, auquel cas l’affiche précise bien « universi ».

Le nom du candidat est peint en très gros caractères, le reste s’inscrit dans le cadre de formules toutes faites, au point que ces formules se réduisent souvent à des abréviations :

- O.V.F. ou O.F. pour oro (vos) faciatis ou orat ou orant, « je vous prie d’élire… », « (Untel) vous prie... », « … vous prient... »

- D.R.P. pour dignum rei publicae, « (il est) digne (de gérer) les affaires publiques »

- ROG pour rogo ou rogat ou rogant, « je (vous) demande (d’élire…) », « (Untel vous) demande... », « ...(vous) demandent... ».


Source : site internet d’Alain Canu, « Noctes Gallicanae »


Graffitis électoraux


1. (CIL IV, 07862) Coller ici la 1e photo de graffiti qui apparaît sur cette page : http://www.noctes-gallicanae.fr/Pompeii/elections.htm


2. Cn Helvium Sabinum aed aliari rog. (CIL IV, 3485)


3. Cn Helvium Sabinum aed Isiaci universi rog. (CIL IV, 787)


4. C Iulium Polybium II vir chypari rog. (CIL IV, 99)


5. C Iulium Polybium II vir ovf. Multum pistores rog. (CIL IV, 886)


6. Iulium Polybium aedilem ovf. Panem bonum fert.(CIL IV, 429)


7. C Cuspium Pansam aed muliones universi Agatho Vaio. (CIL IV, 97)


8. Cuspium Pansam aed aurifices universi rog. (CIL IV, 710)


9. C Cuspium Pansam aed drp ovf. Saturninus cum discentes rog. (CIL IV, 275)


10. Iulium Trebium aed tonsores rog. (CIL IV, 743)


11. A Vettium Firmum aed ovf. Pilicrepi facite. (CIL IV, 1147)


Le vocabulaire technique (boulangers, marchands d'ail, etc.) est fourni. Les élèves comprennent vite la mécanique répétitive de ces textes et finissent par les traduire très rapidement.



IV. Le jeu de rôle des élections romaines

Les règles :

- On part du principe que les élèves sont tous patriciens.

- Chaque élève représente une centurie (ils sont répartis par tirage au sort dans les 5 classes censitaires (pour la 1e classe, la moitié représente des centuries équestres))

- Chacun rédige un tract électoral sur le modèle des inscriptions de Pompéi, en utilisant son nom latin et avec le nom de la charge à laquelle ils sont candidats (questeur, édile, préteur, consul ; on laisse tomber les tribuns de la plèbe et les édiles plébéiens)

- Les 1ers qui ont une phrase correcte peuvent se présenter à l'élection : ils doivent présenter leur fonction et expliquer en quoi ils vont bien la remplir

- Pour la 1e élection de chaque étape (questure, édilité, préture, consulat), on fait tout dans les règles : discours électoral, élections par les élèves jouant le rôle des citoyens romains et votant en commençant toujours par les centuries des 1es classes et en arrêtant le vote dès qu'une majorité et obtenue.

- Pour les suivantes, pour aller plus vite, j' « élis » d'office les premiers qui ont des phrases correctes.

- A Rome, il y avait : 20 questeurs, 2 édiles curules (et 2 plébéiens), 8 préteurs, 2 consuls ; dans notre jeu de rôle, il y aura 5 questeurs, 4 édiles, 3 préteurs, 2 consuls.

- Le sénat étant composé de tous les magistrats et anciens magistrats, les élus auront au fur et à mesure le droit de porter la toge prétexte (symbolisée par un brin de laine rouge).

- Les consuls sortis de charge se choisiront une province romaine à gouverner.


Pour faire ce travail, un grand tableau récapitulatif visible par tous et rempli au fur et à mesure est nécessaire. L'idéal serait de le faire avec un vidéo-projecteur, mais il y a aussi un certain charme et une certaine sollenité à dérouler une immense feuille et à l'afficher au tableau. Cela peut donner ceci :

Cliquez ici pour voir l'image.
(NB : Cette photo date d'une année où certains élèves jouaient aussi le rôle de plébéiens et pouvaient donc être élus tribuns de la plèbe ; mais depuis, j'ai trouvé que cela compliquait trop les choses)


V. Suite et fin : les provinces proconsulaires

Pour ne pas compliquer, je ne rentre pas dans le système très complexe de la gestion des provinces romaines (qui a, de plus, changé entre la République et l'Empire), et je dis juste aux élèves que chaque consul sorti de fonction peut devenir proconsul et aller gouverner une province.

Je leur fournis une carte des provinces romaines et chacun choisit sa province, en respectant l'ordre des premiers élus aux fonctions hiérarchiques les plus hautes (ce qui me permet de répondre vraiment à la question: "Qu'est-ce qu'on gagne si on est élu en premier? - Le droit de choisir sa province avant les autres!"). Il y a de toute façon suffisamment de provinces romaines (on ne cherchera pas à respecter l'état exact des frontières à un moment précis) pour que même le dernier élève à choisir puisse encore choisir, justement!

Les élèves ont ensuite deux semaines pour faire une recherche à la maison sur leur province :

Recherche sur votre province romaine


Comment trouver des informations?

  • Utilisez le ou les noms de la province.

  • Trouvez le ou les pays actuels à l'emplacement de cette province et recherchez des informations sur son ou leur histoire.

  • Cherchez la ou les grandes villes existant dans l'Antiquité dans votre province et recherchez des informations sur son ou leur histoire.


Quelles informations rechercher ?

Votre recherche doit obligatoirement comporter les trois grandes parties ci-dessous, mais les questions qui suivent sont plutôt des pistes : selon la province que vous avez choisie, vous ne pourrez pas forcément répondre à toutes les questions (ou il y aura au contraire trop de choses à dire et il vous faudra résumer).


I Avant l'arrivée des Romains

Cette province portait-elle un autre nom avant l'arrivée des Romains? Si oui, lequel?

Était-elle un pays indépendant ou la province d'un autre Empire? Ou les deux? (et en ce cas, raconter les différentes étapes)

Raconter les grandes lignes de l'histoire de cette province avant l'arrivée des Romains.

Y a-t-il eu des hommes célèbres dans cette région avant l'arrivée des Romains ? (si oui, les présenter)


II. L'arrivée des Romains

En quelle année les Romains ont-il occupé cette région?

En quelle année en ont-ils fait une province romaine?

Comment s'est produit l'occupation des Romains (au cours d'une guerre? à l'occasion d'un héritage? autrement?)


III. La province sous l'occupation romaine

Raconter les grandes lignes de l'histoire de cette province après l'arrivée des Romains.

Quels sont les noms des sites romains célèbres de cette province? (villes ou anciennes villes occupées ou fondées par les Romains)

Y a-t-il des monuments romains célèbres dans cette province? Citez-les (si possible, collez une photo).

Y a-t-il eu des écrivains romains ou des empereurs romains originaires de cette province (ou d'autres Romains célèbres)?





Retour au sommaire "Coin des Antiquisants"

 

N'hésitez pas à m'écrire pour toute question ou suggestion:

np.pla@wanadoo.fr