Les Hussards noirs

de la République

 

En 1880, 1881, et 1882, Jules Ferry édicte trois lois qui rendent l'école respectivement laïque, gratuite, et obligatoire. C'est la base de ce que l'on a appelé "l'école de la IIIe République", mais qui est à l'origine de notre école actuelle.

Jules Ferry est aussi l'inspirateur d'une organisation exemplaire du système de formation des maîtres : issus de toutes les couches sociales, mais sélectionnés comme une élite intellectuelle, ces hommes graves vêtus de noirs, les "hussards noirs de la république" répandront dans les campagnes leur idéal de laïcité, de tolérance, et d'un savoir rationnel et éclairé.

C'est dans ce cadre que se développera la carrière de Gaston Nitzer.

 


 

 

Jacques Ozouf, Nous les maîtres d'école (Autobiographies d'instituteurs de la Belle Epoque) (Gallimard, 1973; collection Folio Histoire)
 
Il s'agit d'un remarquable travail de compilation fait à partir d'une enquête envoyée au début des années 1960 à quelques milliers d'instituteurs ayant débuté dans les années 1900-1910.

 


 

Retour au sommaire "Gaston Nitzer"