VISITE DE L'ÉCOLE DE M. NITZER

 

 

Les passages qui suivent sont donc extraits du cahier dans lequel Gaston Nitzer avait recopié les rapports des inspecteurs venus en visite dans sa classe. La lecture de ces rapports nous restitue toute la vie de l'école, depuis les détails les plus triviaux, jusqu'au déroulement des cours.


BATIMENTS ET HYGIENE

Nous allons donc commencer notre visite en entrant par la petite porte.

- 1910, Morteau :
" Pour l'ardoise, avoir une cuvette ou un vase d'eau; avec des enfants si nombreux, dont certains me paraissent être d'origine suspecte, il n'est pas prudent de les laisser saliver en liberté."
 
- 1935, Pont-de-Roide :
" Quoique l'école ne date que de quarante ans, elle a l'aspect d'un vieux bâtiment. Une classe seule est au sud; la cour est exiguë et les WC insuffisants pour le nombre d'élèves."
 

 
LE MUSEE SCOLAIRE

Notre visite se poursuit dans les locaux proches de la classe et dans la classe elle-même, où nous découvrons la richesse du matériel et des collections patiemment constituées par M.Nitzer. Nous voyons ce "musée scolaire" s'enrichir au fil des années.

 
- 1922 (mars), Pont-de-Roide :
" M. Nitzer a déployé beaucoup d'ingéniosité pour constituer un musée scolaire intéressant."
 
- 1924, Charquemont :
" Musée scolaire enrichi grâce à l'ingéniosité de M. Nitzer. Le matériel scientifique se complète assez rapidement. Un cinématographe vient d'être acquis par la commune. Il y a lieu de féliciter M. Nitzer pour son initiative."
 
- 1926, Charquemont :
" La classe est tenue avec beaucoup de goût, avec le souci visible de perfectionner sans cesse le matériel d'enseignement : cinéma, bibliothèque, etc."
 
- 1929, Saint-Hippolyte :
" Toute l'école est tenue avec soin et la classe de M. Nitzer peut servir de modèle aux autres pour le bon ordre, la recherche d'un aspect agréable dû à la netteté des classes et à la décoration bien disposée."
 
- 1931, Saint-Hippolyte :
" Très bonne décoration. Le matériel scientifique convenablement entretenu s'accroît régulièrement. De l'ingéniosité et du travail (tableaux de cartes postales pour l'enseignement de la géographie ; réparations)."
 
- 1932, Saint-Hippolyte :
" Depuis ma précédente visite, le matériel s'est enrichi d'une boîte permettant de ranger les cartes de géographie."
 
- 1935, Pont-de-Roide :
" - La bibliothèque a été remise en état ; tous les livres sont couverts et numérotés avec soin. il y a un registre pour chaque classe.
- Beaucoup d'appareils de physique (un microscope, machine pneumatique, balances diverses, pompes en verre, machines électriques, etc.). L'acquisition récente d'une cuvette profonde permettra l'étude expérimentale de la loi de Mariotte et des propriétés des vapeurs. D'innombrables produits chimiques sont classés avec soin.
- L'armoire d'histoire naturelle renferme des minerais, des bois, des engrais.
- Il y a aussi de nombreux tableaux d'histoire naturelle, des cartes historiques, des plâtres, une collection de solides.
- Les différentes classes ont maintenant une caisse à cartes.
- Un cinéma est régulièrement utilisé."
 

Remarque : bien que l'inspecteur n'en fasse aucune mention, je tiens à ajouter un autre élément qui a profondément marqué mon grand-père (qui avait entre 7 et 11 ans lors du séjour à Pont-de-Roide) : l'armoire d'histoire naturelle contenait également un crâne humain.

 
- 1939, Besançon :
" Je note l'existence de nombreuses collections relatives à l'enseignement de la géographie et des sciences. Intéressante collection de cartes postales relatives à la France d'outre-mer. Ces collections sont le fruit de vingt ans de travail."
 

 
LES COURS

Après avoir apprécié la richesse et l'intérêt de ces ressources, asseyons-nous dans la classe pour y assister à quelques cours, où nous verrons que M. Nitzer fait preuve des meilleures pratiques pédagogiques. Il est rassurant de voir que certaines de ces pratiques ou démarches pédagogiques, théorisées dans les plus récentes réformes de l'Éducation, étaient déjà appliquées spontanément à l'époque par un enseignant de bon sens.

 
- 1922 (mars), Pont-de-Roide :
" - Arithmétique : problèmes biens choisis, généralement compris.
- Leçon de sciences appliquée à l'agriculture : soins à donner au bétail (espèces bovine, ovine et caprine). Matière bien ordonnée. Les élèves sont étroitement associés à l'exposé, leurs réponses sont généralement satisfaisantes.
- Interrogations en Histoire sur la situation de la France en 1789: questions méthodiques posées clairement. De l'ingéniosité pour guider les élèves et les remettre sur la voie. Bonnes réponses en général faites avec une certaine aisance. Récitation satisfaisante.
- Calcul mental : usage judicieux du procédé Lamartinière. Bons résultats. La classe de M. Nitzer est bien entrainée."
 
- 1922 (décembre), Pont-de-Roide :
" - Orthographe : correction bien dirigée d'une dictée. M. Nitzer appelle à nouveau l'attention des élèves sur les difficultés orthographiques. Il fait rappeler à ce propos les règles essentielles qu'il y avait lieu d'appliquer. La correction met bien en jeu l'activité de tous les élèves. M. Nitzer continue à donner son enseignement dans d'excellentes conditions. Il a de l'autorité et sait donner du relief à tout ce qui doit être compris et retenu. Bons résultats."
 
- 1926, Charquemont :
" - Leçon de calcul CS (Cours Supérieur) : la règle de trois inversement proportionnelle. Comme il est de bonne pédagogie, le maître laisse le plus possible les élèves trouver eux-mêmes la marche à suivre pour résoudre les questions d'arithmétique qui leur sont proposées."
 
- 1929, Saint-Hippolyte :
" - Préparation : un journal de classe arrête les programmes des journées. Les plans des leçons sont établis sur fiches"
" - Education et discipline : Bien. L'autorité et le sérieux du maître maintiennent les élèves au travail et préviennent toute tentative de dissipation, ce qui est particulièrement appréciable dans ce genre de classe mixte où la discipline est délicate."
" - Chimie : les matières amylacées ; la fécule. Le corps est préparé, extrait de la pomme de terre, puis étudié dans ses diverses propriétés au moyen d'expériences. Il est comparé à l'amidon qui a fait l'objet d'une étude précédente. Une partie d'application à l'enseignement ménager s'adresse spécialement aux jeunes filles."
 
- 1932, Saint-Hippolyte:
" - Hygiène : interrogation "maladies transmissibles (tuberculose)". Interrogation très bien conduite : elle contrôle le travail personnel et les connaissances, précise à l'occasion les souvenirs. Ce qu'il est utile de savoir en ce qui concerne tuberculose et rage est connu.
- Compte-rendu de composition française : le sujet du devoir objet du compte-rendu est lu puis relu ; chaque élève prend rapidement connaissance des appréciations et corrections notées sur son travail. Puis le maître indique comment il convenait de traiter le sujet; les idées exposées sont judicieuses. En ce qui concerne le fond, les plus caractéristiques des fautes commises sont signalées, appréciées, corrigées au besoin. Un point de détail: il aurait peut-être été utile de faire lire ou réciter dès le début la fable évoquée."
 
- 1935, Pont-de-Roide :
" - Morale : interrogation "La culture de l'intelligence". Les élèves s'expriment avec beaucoup de naturel et assez d'aisance ; on voit qu'ils s'intéressent aux questions traitées. Le maître provoque et guide habilement les élèves sans se départir d'une grande simplicité. Les paroles sont prenantes parce qu'elles sont inspirées par la conduite même de sa vie et l'idéal qu'il sert: dédain de la fausse curiosité, attachement passionné à la recherche et à la dispensation de la vérité ; modestie qui n'est pas humilité mais connaissance de ses limites et dédain de tous les bluffs. Avec les élèves, il se tient à mi-hauteur entre une familiarité de mauvais aloi et une attitude condescendante : il est tout près des élèves, mais en restant "le maître". il montre, au cours de son interrogation, un large esprit d'accueil ; il laisse les élèves dérouler leurs exemples, mais examine ensuite avec eux s'ils sont également pertinents.
- Géométrie : les projections. La géométrie dans l'espace est enseignée intuitivement. Pour les projections, trois tableaux disposés perpendiculairement, de gros solides fabriqués à l'usine, un fil à plomb, une équerre double ont été utilisés : il n'est pas étonnant que les élèves soient parvenus à "voir dans l'espace". un exercice au tableau est mené avec une souhaitable rigueur quant au tracé (lignes de projection en rouge) et à la propriété des termes."
 
- 1939, Besançon :
" - Lecture expliquée : morceau d'Anatole France. Lecture partielle du maître, puis lecture dirigée intelligemment par le maître. La lecture des élèves est de la bonne lecture courante suffisamment expressive. Cette lecture sert d'amorce à une leçon de grammaire relative aux verbes. C'est la méthode logique d'enseignement de la grammaire."
 

Remarque : cette méthode d'enseignement de la grammaire qui se fonde sur un texte que l'on étudie par ailleurs pour son intérêt littéraire (et que notre inspecteur de 1939 qualifie de "la méthode logique") n'est rentrée dans les programmes de français que lors de la dernière réforme du collège (1996).

[NB : j'écrivais ces lignes en 2000]


ELOGES DU MAITRE

Nous finirons notre visite de l'école de M. Nitzer par quelques appréciations générales sur la personne du maître, où l'on verra que, du compliment mesuré envers le jeune stagiaire au presque dithyrambe envers l'enseignant accompli, les éloges suivent M. Nitzer tout au long de sa carrière...

- 1910, Morteau :
" M. Nitzer est un jeune maître ayant de la facilité et de l'autorité. La discipline me paraît faite de fermeté et de douceur. Quoique fatigué cet hiver, il a repris courageusement son service. Je lui recommande de se ménager."
 
- 1929, Saint-Hippolyte :
" M. Nitzer donne un enseignement sérieux et solide, très consciencieusement préparé; par son exemple et par ses méthodes, il entraîne bien ses élèves au travail. Son autorité est bien établie dans sa classe et dans son école."
 
- 1932, Saint-Hippolyte :
"M. Nitzer est un maître actif, laborieux, dévoué. Il se consacre pleinement à la direction de son école et en particulier de son cours complémentaire. Par son enseignement solide, son application à sa tâche, le bon exemple qu'il donne, il exerce une action heureuse dans cette région."
 
- 1935, Pont-de-Roide :
" M. Nitzer s'efforce de maintenir dans son école, discipline, tenue, homogénéité; il exerce sur ses collaborateurs un contrôle bienveillant, mais précis, efficace et avec suffisamment de tact pour que ses visites et ses conseils soient toujours agréés. Il est parvenu à doubler en deux ans l'effectif de son cours complémentaire ; sa discipline est ferme, mais sans contrainte; son enseignement est substantiel, donné avec clarté et simplicité. Les élèves s'y intéressent vivement, s'appliquent à leur travail et parviennent à un niveau tout à fait excellent. Il exerce sur toute la région l'influence la plus heureuse. C'est un des meilleurs ouvriers de notre école."
 
- 1939, Besançon :
" Enseignement sérieux, solide, plus que brillant, M. Nitzer est un maître d'une haute conscience professionnelle dont j'apprécie fort les qualités d'instituteur et de directeur d'école."
 


Gaston Nitzer au milieu de sa classe à Pont-de-Roide (entre 1920 et 1923)

 


 

Retour au sommaire "Gaston Nitzer"