Une transformation étonnante

(3e)

© Nadia Pla

26 août 2014


Le héros et narrateur du roman, Lucius, a volé chez une sorcière un onguent magique, pensant qu'il va se transformer en une certaine chose ; mais c'est en tout autre chose qu'il se transforme...


Nec ullae plumulae nec usquam pinnulae, sed plane pili mei crassantur in setas et cutis tenella duratur in corium et in extimis palmulis perdito numero toti digiti cognantur in singulas ungulas et de spinae meae termino grandis cauda procedit. Jam facies enormis et os prolixum et nares hiantes et labiae pendulae; sic et aures inmodicis horripilant auctibus.

Non …............ me sed …........... video.

(= Je me vois [transformé] non en ….............., mais en …...............)


Apulée, Les Métamorphoses ou …........................., III, 24-25

(IIe s. ap. JC)

  1. Rappelez ce que veulent dire « nec » et « sed ».

  2. Du coup, que vont vous indiquer les mots qui suivent « nec » ? Que vont vous indiquer les mots et les phrases qui suivent « sed » ?

  3. En traduisant uniquement les mots soulignés, trouvez en quoi Lucius voulait se transformer, et en quoi il s'est finalement transformer.

  4. Puis, complétez la phrase de conclusion en latin et en français.

  5. N'oubliez pas de me demander la 2e partie du titre du roman !