L'ANTIQUITÉ GRÉCO-ROMAINE DANS NOTRE ACTUALITÉ

© Nadia Pla

Page créée en 2001

Dernière mise à jour : 25 juillet 2012
Mise à jour des liens : 29 août 2014



Aujourd'hui, 29 août 2013, je clos définitivement ma collection.
D'une part, je suis dépassée et il y a déjà plusieurs années que j'ai cessé de noter tous les noms que je voyais ou entendais.
D'autre part, Robert Delord et ses élèves ont depuis longtemps pris le relais avec une collection bien plus grande et présentée d'une manière plus dynamique que la mienne :
Exposition « Veni Vidi Volui : du latin et du grec dans mon caddie !
 » : http://www.arretetonchar.fr/exposition-veni-vidi-volui-du-latin-et-du-grec-dans-mon-caddie/



 

Vous trouverez dans cette page une série de noms qui ponctuent notre actualité essentiellement commerciale, mais aussi scientifique et culturelle. Tous ces noms viennent soit de noms propres soit de noms communs de l'Antiquité grecque ou latine.

Pour faciliter le repérage, les noms issus de l'Antiquité grecque sont en bleu, ceux de l'Antiquité latine en vert.

Ils sont classés selon les domaines actuels dans lesquels on les trouve.

Sommaire :

Alimentation
Hôtels
Vêtements
Chaussures
Accessoires
Montres
Bijoux
Parfums
Soins corporels
Pharmacie
Produits de nettoyage
Meubles
Vaisselle
Electro-ménager
Voitures
Deux-roues
Transports - Divers
Sport
Entreprises, industrie, services, magasins
Banques, assurances, contrats
Projets scientifiques
Matériel scientifique
Matériel optique
Musique
Informatique
Internet, minitel, téléphone
Edition, livres
Papeterie
Presse
Radio
Télévision
Sites internet
Cinéma
Dessin animé
Bande dessinée
Jeux video
Jeux et jouets
Jeux d'argent
Services et associations
Autres
Liens utiles

 


Alimentation

- Le code qui régit le commerce international des denrées alimentaires s'appelle le Codex alimentarius (< « code alimentaire » en latin)
 
- salon international de l'alimentation (à Parme, en Italie) Cibus ( < = « nourriture » en latin)
 
- label d'agriculture biologique Demeter (< déesse de l'agriculture chez les Grecs)
- lait Lactel ( < « lac, lactis »  = « lait » en latin)
- lait Gloria ( < « gloire » en latin)
 
- lait Candia ( < « candida » = « blanche » en latin)
 
- lait infantile Gallia (< « gala » = « lait » en grec ; et « Gallia » = « Gaule » en latin )
 
- yaourts au bifidus ( < = « fendu en deux » en latin ; ce mot vient de « bifidobacterium » = « bactérie fendue en deux », nom d'un ferment lactique)
 
- yaourts Bio (< « bios » = « vie » en grec)
 
- yaourts Mamie Nova ( < féminin de « novus » = « neuf » en latin)
 
- sur la boîte des yaourts grecs Leader Price : un banqueteur, pastiche des dessins de banqueteurs grecs sur les vases:
(on observera que la "kylix" (vase à boire des banqueteurs grecs) a été judicieusement remplacée par un pot de yaourt!)
 

 
- sur la boîte de tzatziki Leader Price, on voit d'abord un temple grec flanqué d'un cyprès, comme bien souvent en Grèce:
 
puis un bateau à voile et à rames avec un oeil à la proue, typique des bateaux de la Grèce ancienne, tels qu'on les voit représentés, là encore, sur les vases grecs anciens :
 

 
- margarine Astra (< pluriel de « astrum » = « astre » en latin)
 
- fromage Tartare (< sans doute en ralation avec le peuple tartare et/ou avec le "steak tartare", ce nom n'est cependant pas sans évoquer le Tartare: dans la mythologie greque, partie du royaume des morts où étaient reléguiés les grands criminels)
 
- fromage de chèvre Amalthée (< dans la mythologie grecque, chèvre qui a nourri Zeus, le futur roi des dieux, en son enfance)
 
- sur la boîte de feta Leader Price : un faux vase grec ancien représentant un berger avec une brebis.
 
 
- dans une boîte de feta Salakis, il y a quelques années : un jeu "Sur les traces d'Ulysse" (héros de la mythologie grecque célèbre pour ses voyages): la carte reprend les principales étapes de l'Odyssée d'Homère avec leur localisation présumée et la formule parodie le premier vers du plus célèbre poème des Regrets de Du Bellay (XVIe s.), "Heureux qui, comme Ulysse, a fait un beau voyage..."
 
 
 
- pâte à tartiner suisse à base de levure de bière Cenovis ( < « ceno » = « manger » et « vis » = « force » en latin en latin)
 
- sucre Sol (marque aujourd'hui disparue, apparemment parce que les consommateurs le prenaient pour du « sel ») ( < « soleil » en latin)
 
- fruits Pomona (< déesse des vergers chez les Romains)
 
- compotes Andros (< génitif de « anèr » = « homme » en grec)
 
- tomates Eureka ( < « j'ai trouvé » en grec : cri qu'aurait poussé le savant Archimède en découvrant la loi de la pesanteur des corps au moment où il se mettait au bain)
- clémentines corses Kallisté ( < « la plus belle » en grec )
- boisson sans alcool Sinalco ( < « sine » = « sans » en latin ; « -alco » évoque le mot « alcool »)
 
- mayonnaise et diverses sauces Benedicta ( < pluriel de « benedictum » = « bonne parole » en latin)
 
- sauce de salade Caesar, de Florette ( < orthographe latine de « César » : Jules César, grand chef politique et militaire romain du Ier s. av. JC)
- sauce de salade Caesar, chez Mac Donald ( < orthographe latine de « César » : Jules César, grand chef politique et militaire romain du Ier s. av. JC) 
 Si vous ne voyez pas l'image, cliquez sur son emplacement
- salade Caesar, chez KFC ( < orthographe latine de « César » : Jules César, grand chef politique et militaire romain du Ier s. av. JC)
 
- crevettes Calypso ( < nymphe de la mythologie grecque qui aima Ulysse échoué sur son île et l'y retint sept ans)
 
- sardines Titus ( < prénom romain ; c'est notamment par ce prénom qu'est connu un empereur romain qui régna de 79 à 81 ap. JC)
 
- harengs hollandais Neptunus (< dieu de la mer chez les Romains)
 
- poissons panés et autres produits surgelés Findus ( < la terminaison en « -us » fait latin)
 
- viande sous vide Valtero (ce mot n'a aucune signification en latin, mais il a une consonnance clairement latine ; on pourrait faire des rapprochements avec « valeo » = « je vais bien » et avec « alter » = « autre, second », que l'on retrouve dans l'expression « alter ego » = « un autre moi-même »)
--> Publicité à la télévision pour ce produit visible parmi les vidéos de "Latine Loquere TV" (http://fr.youtube.com/user/oscardu26) : il y a six spots différents assez drôles mettant en scène César et Brutus dans de courts échanges verbaux contenant des jeux de mots (ex: "ave" et "un v") au terme desquels César finit toujours par ridiculiser Brutus.
 
- barre de chocolat Mars (< dieu de la guerre chez les Romains)

 
- biscuits Vitabis de Lu (< « vita » = « vie » et « bis » = « deux fois » en latin)
 
- esquimaux Magnum de Miko (< = « grand » au neutre en latin)
 
- chocolats Léonidas (< général spartiate du Ve s. av. JC qui s'est sacrifié avec son armée à la bataille des Thermopyles pour que la Grèce puisse vaincre les Perses) ; le logo de cette marque représente un guerrier grec
 
- chocolat Alexandre le Grand dans une boîte de chocolats Léonidas (< grand conquérant macédonien mais de culture grecque, qui conquit et fonda un immense empire au IVe s. av. JC)
 Si vous ne voyez pas l'image, cliquez sur son emplacement
En août 2004, à l'occasion des Jeux Olympiques à Athènes, les chocolats "Jeff de Bruges" publient une affiche reproduisant une céramique grecque, avec comme slogan : "776 av. JC : le chocolat préféré des dieux" (776 est la date des premiers Jeux Olympiques ; rappelons que le chocolat a été découvert au Mexique au XVIe s. ap. JC)
 
- Publicité à la télévision pour le rocher au chocolat Ferrero visible parmi les vidéos de "Latine Loquere TV" (http://fr.youtube.com/user/oscardu26) : sur l'Olympe, une déesse lance un Ferrero Rocher que tous les dieux goûtent avec délices. On est un peu dans la même veine que la publicité précédente (le chocolat renvoie à l'ambroisie, met favori des dieux grecs). On retrouve aussi l'écho de l'histoire des origines de la guerre de Troie, où la déesse de la Discorde avait jeté sur la table où banquetaient les dieux de l'Olympe, non pas un Ferrero rocher, mais une pomme où il était écrit "A la plus belle".
 
- chocolat tchèque Orion (< dans la mythologie grecque, géant et chasseur qui fut transformé en constellation)
 
- chocolat suisse Femina ( < = « femme » en latin)
 
- chocolat blanc au lait Galak ( < « gala », génitif « galaktos » = « lait » en grec) 

- La pâte à tartiner au cacao et à la noisette Nutella est parfois évoquée comme une marque à consonnance antique. Je suis plutôt sceptique. La première partie du mot évoque plus l'anglis "nut" = "noisette" que le latin "nux, nucis" = "noix (ou noisette)", même si le mot anglais vient de ce mot latin. Le suffixe "-ella" existe en latin comme diminutif féminin, mais aussi en italien, langue d'origine du créateur de la marque.
- bonbons Dragibus ( la terminaison latine « - ibus » (en fait la marque du datif et de l'ablatif pluriels) fait latin)
 
- chocolat, café, thé, etc. Alter Eco ( < jeu de mots sur l'expression latine « alter ego » = « autre moi-même », utilisée en français pour désigner un ami très cher ; + jeu de mots avec « éco- », préfixe à la fois de « économique » et de « écologique », cette marque proposant des produits élaborés dans des conditions « écologiques » et issus d'une « autre économie » que l'économie libérale ; le préfixe « éco- » vient du grec « oikos » = « la maison », mais ce terme désigne d'une façon plus large l'environnement, le lieu où l'on vit et la façon dont on vit)
 - calendrier 2009 du café Lavazza reprenant dans des photomontages tous les grands symboles de l'Italie ; entre autres, une femme déguisée en Louve  et allaitant Romulus et Rémus, avec le Colisée au fond. Cf. http://www.lavazza2009.com (ce lien est - hélas pour nous et heureusement pour eux! - régulièrement actualisé pour l'année en cours ; toutefois, les images sont toujours visibles en tapant sur un moteur de recherche d'images "Lavazza 2009")
thé bio "les jardins de Gaia(déesse de la terre chez les Grecs)
 
- champagne Ariston ( < = « le meilleur » ou « excellent » en grec)
 
bière Aphrodite ( < déesse de l'amour et de la beauté chez les Grecs)
 
bière Atlas ( < personnage de la mythologie grecque qui était chargé de soutenir le monde sur ses épaules)
 
- bière Corona (< = « couronne » en latin) 
 
- boisson Pepsi Cola ( < « pepsis » = « digestion » en grec)

- Publicité à la télévision pour Pepsi Cola visible parmi les vidéos de "Latine Loquere TV" (http://fr.youtube.com/user/oscardu26) : on y voit des gladiatrices romaines (cela existait, mais était assez rare) qui au lieu de combattre, se livrent à un concert de rock enflammant tout l'amphithéâtre, au terme duquel elles récupèrent les canettes de Pepsi réservées à l'empereur, lequel est projeté dans l'arène au moment où y entre un lion.
 
- Publicité à la télévision pour la bière Budweiser visible parmi les vidéos de "Latine Loquere TV" (http://fr.youtube.com/user/oscardu26) : dans un atelier de sculpture, le maître et ses apprentis viennent de finir la Vénus de Milo, dans les mains de qui ils ont placé par jeu deux bouteilles de bière Budweiser. Le maître sorti, deux apprentis assoiffés attrapent chacun une bouteille et cassent malencontreusement les bras de la statue. Le publicitaire nous laisse entendre que son produit est à l'origine de ce qui a fait un chef-d'oeuvre (la Vénus sans ses bras).
 
- eau minérale Hépar ( < = « foie » en grec) 
 
- eau minérale tchèque Aquila ( < « aigle » en latin ; il y a probablement un jeu de mots avec « aqua » = « eau » en latin)
 
- eau minérale autrichienne Römerquelle ( < le nom de Rome est dans la marque ; l'étiquette représente un officier romain buvant dans une coupe).
 
 

- cigarettes Fortuna (< = « hasard, chance » en latin)
 
 
Alimentation animale
 
- nourriture pour chiens César (< Jules César, grand chef politique et militaire romain du Ier s. av. JC)
 
- nourriture pour chiens Fido (< = « je fais confiance » en latin)
 
- nourriture pour chats Félix (qui s'inspire du personnage de bandes dessinées « Félix le chat » (cf. plus loin) ; jeu de mots latins « felix » = « heureux » / « feles » = « chat »)
 
- nourriture pour chiens et chats Ultima (< féminin de « ultimus »  = « dernier » en latin)

 
 
 
 
 

Hôtels, restaurants, traiteurs

- hôtels Mercure ( < dieu de la communication et du commerce, chez les Romains ; équivalent du grec Hermès)
 
- hôtels Rex (< = « roi » en latin)
 
- hôtels Iliad (< l'Iliade est le titre d'une d'une grande épopée d'Homère, le plus ancien écrivain grec (VIIIe s. av. JC) qui raconte le siège de Troie)
 
hôtels Hypnos (< « sommeil » en grec)
 
- restaurants Hippopotamus (< = « hippopotame » en latin, mais c'est surtout la terminaison en "-us" qui fait latin)
 
- traiteur grec à Paris Pelops ( < personnage de la mythologie grecque : il battit à la course de chars le père d'Hippodamie et gagna ainsi le droit de l'épouser)
 
 
- la poissonnerie Quoniam (< = « puisque » en latin) n'a en fait rien à voir, directement du moins, avec le latin : c'est en effet le nom propre du poissonnier. 
 
- Les "Restaurants du Monde" situés dans la galerie marchande du Carrousel du Louvre éditent un set de table sur lequel il est écrit "Bon appétit" en vingt-trois langues y compris... en latin ("Bene sapiat").
 
 
 
 
 

Vêtements

- sous-vêtements Athéna (< déesse de l'intelligence et de la stratégie chez les Grecs)
 
- sous-vêtements et pyjamas Calida (< féminin de « calidus » = « chaud » en latin)
 
- sous-vêtements masculins Impetus (< = « élan » en latin ; le mot ayant aussi le sens de "attaque", "impulsion", "instinct", je me demande s'il ne faut pas y voir un sous-entendu scabreux, notamment quand ces sous-vêtements sont des slips...)
 
- sous-vêtements masculins sexy Priape (< dieu rustique de la fertilité chez les Grecs, toujours représenté avec un phallus en érection)
 
- vêtements de mariage Pronuptia ( < latin « pro » = « pour » et « nuptiae » = « noces »)
 
- vêtements pour petits enfants et femmes enceintes Natalys (< transformation de « natalis », adjectif = « natal, de naissance » en latin, notamment dans l'expression « dies natalis » (mot à mot « jour de naissance ») = « anniversaire » ; (Dans le sens particulier de « anniversaire de Jésus Christ », « dies natalis » abrégé en « natalis » a donné le mot « Noël »))
 
- vêtements Sinéquanone ( < « sine qua non » = « sans laquelle non » en latin ; dans l'expression française « une condition sine qua non » = « une condition sans laquelle c'est impossible », « une condition nécessaire »)
 
- vêtements Armor Lux ( < « armor » n'est pas une racine latine, c'est un mot breton qui signifie "en face de la mer", mais sa terminaison en "-or" a aussi une consonance latine, comme dans « amor » = « amour » ; « lux » = « lumière » en latin)
 
- vêtements pour hommes Nodus (< = « noeud » en latin)
 
- tee-shirts Alma Mater (< = « mère nourricière » en latin)
 
- vêtements produits par Auchan In Extenso ( < « dans toute son étendue » en latin ; c'est une expression passée en français)
 
- vêtements de sport Arena (< = « sable » en latin, puis désigne l'« arène », l'espace recouvert de sable, dans un amphithéâtre ou un cirque où se produisent les gladiateurs ou les sportifs)
 
- vêtements de sport Nike (< « nikè » = « victoire » en grec)

- Publicité à la télévision pour Nike visible parmi les vidéos de "Latine Loquere TV" (http://fr.youtube.com/user/oscardu26) : publicité assez laide à mon goût superposant le Colisée romain comme cadre, des joueurs de football contemporains, et une sorte de monstre de science fiction ou d'heroïc fantasy.
 
- vêtements de sport Kappa ( < lettre de l'alphabet grec qui transcrit le son "k")
 
- vêtements de sport Décathlon (< le « décathlon » est une discipline sportive consistant à exécuter dix sports athlétiques, de « déca » = « dix » et « athlos » = « concours athlétique »)
 
vêtements de sport Domyos (< « mys, myos » = « muscle » en grec)

 
vêtements protecteurs pour enfants Archimède (< savant grec qui a fait de nombreuses découvertes physiques)
 
 
 
 
 
 
Chaussures
 
- baskets ASICS (< acronyme de « Anima Sana In Corpore Sano » = « Une âme saine dans un corps sain », variante du proverbe latin « Mens sana in corpore sano » = « Un esprit sain dans un corps sain »)

- Publicité à la télévision pour ce produit visible parmi les vidéos de "Latine Loquere TV" (http://fr.youtube.com/user/oscardu26) : pas de référence directe à l'Antiquité romaine, mais à la fin du spot publicitaire, le proverbe est énoncé en latin.
 
- chaussures de sport Circa (< = « tout autour » en latin ; ces chaussures ont le bout arrondi)
- chaussures de sport The Athlete's foot  ( < Hermès, dieu de la communication et du commerce chez les Grecs, portait des sandales munies de petites ailes, telles celles que l'on peut voir sur le logo)
Si vous ne voyez pas l'image, cliquez sur son emplacement
- les chaussures Eram (< = « j'étais » en latin) n'ont en fait probablement rien à voir avec le latin : il semble en effet qu'il s'agisse de l'acronyme des fondateurs.
 
- chaussures Palladium ( < statue sacrée de la déesse Pallas Athéna qui serait tombée du ciel et qui assurerait la protection à la cité qui l'abrite)
 
- chaussettes Olympia ( < mont Olympe, en Grèce, où les dieux étaient censés vivre)
 
- chaussettes Achille ( < célèbre guerrier grec de la guerre de Troie ; il est notamment connu pour son invulnérabilité, que sa mère avait obtenu quand il était enfant en plongeant dans une potion magique son corps entier, à l'exception du talon, par lequel elle le tenait : le destin a voulu qu'il meure d'une flèche qui l'atteignit au talon ; ce nom est donc particulièrement bien choisi pour des chaussettes)
 
 
 
 
 
 
Accessoires
 
- parfums, foulards, sacs Hermès (cf. la rubrique parfums)
 
- verres de lunettes Varilux (< mots latins « varius » = « varié » + « lux » = « lumière » ; ces verres permettent d'avoir une vision variée, de près ou de loin, d'où leur nom)
 
- verres de lunettes Ipseo de la marque Varilux ( < « ipse » = « soi-même » en latin ; la terminaison « -eo » est une terminaison verbale, mais qui fait latin et très à la mode dans les noms de marques actuels ; ces verres s'adaptent instantanément aux mouvements de celui qui les portent, d'où leur nom)
 
 
 
 
 
 
Montres
 
- montres Omega ( < dernière lettre de l'alphabet grec, qui transcrit le son « ô »)
 
- montres Festina ( < = « dépêche-toi », première partie du proverbe latin « festina lente » = « hâte-toi lentement », lui-même issu d'un proverbe grec « spoudê bradéôs » ; le proverbe en latin figure souvent comme inscription au-dessus des cadrans solaires ; en français, il a été repris par La Fontaine dans la fable « Le Lièvre et la tortue » : « elle se hâte lentement »)
 
- montres Reverso de Jaeger-Lecoultre ( < « retourner en sens contraire » en latin ; évoque l'idée du temps, de la marche des aiguilles)
 
- montres Sector ( < « suivre » ou « faucheur » en latin)
 
montres Fortis  ( < = « courageux » en latin)
 
- montres Nautilus de Patek Philippe ( < « nautilos » = « marin » en grec ; la terminaison en « -us » évoque le mot latin dérivé « nautilus » qui désigne un mollusque, mais surtout le nom du célèbre sous-marin du professeur Nemo (qui a lui-même un nom latin signifiant « personne »), héros de Vingt mille lieues sous les mers de Jules Verne)
 
- montres Romulus de Corum ( < fondateur mythique de la ville de Rome)
 
- montres Minerva ( < déesse de l'intelligence et de la stratégie chez les Romains)
 
- montres Vulcain ( < dieu du feu et de la forge chez les Romains)
 
- montres Veni vidi vici ( < « je suis venu, j'ai vu, j'ai vaincu » : citation de Jules César, grand chef politique et militaire romain du Ier s. av. JC : il prononça ces mots en 47 av. JC après une bataille en Asie Mineure contre Pharnace, roi du Bosphore, pour exprimer la rapidité de sa victoire ; voici les précisions apportées par les créateurs de la marque : La fameuse parole de Jules César a été choisie comme marque, car elle résume à elle seule toute une philosophie : c'est l'esprit du risque, de la découverte et le dépassement de soi. Fait important, Jules César arrêta les Helvètes lors de leur migration vers le sud. Cet événement s'est passé en 58 avant J-C à Genève (précision importante en effet dans la mesure où, comme presque toutes les marques de montres citées ici, Veni vidi vici est une marque suisse)).
 
 

Bijoux 
 
- bijouterie Agatha (< = « bonne » en grec)
 
- bijouterie Pandora (< dans la mythologie grecque, première femme, créée par Zeus pour apporter aux hommes tous les maux de la Terre ; mais c'est aussi une très belle femme, séduisante et dont le nom signifie « tous les dons » ou « dons de tous [les dieux] » )

 
- bijoux Néréides (< dans la mythologie grecque, jeunes et gracieuses divinités marines)

 
 
 

Parfums

- parfum Hermès : (< dieu de la communication et du commerce chez les Grecs) ; le logo de cette marque représente un char tiré par un cheval dans un style inspiré de la peinture grecque sur céramique
 
 
- parfum Opus (< = « oeuvre » en latin)
 
- parfum Calypso de Lancôme ( < nymphe de la mythologie grecque qui aima Ulysse échoué sur son île et l'y retint sept ans)
 
- parfum Eau de Circé de la Parfumerie Générale ( < sorcière qui a tenté de séduire Ulysse (héros grec célèbre pour ses voyages) et qui a transformé les compagnons de ce dernier en cochons)
 
- parfum pour homme Minotaure de Paloma Picasso ( < monstre de la mythologie grecque, homme à tête de taureau ; remarquons qu'il s'agit sans doute d'un clin d'oeil au père de la créatrice, le célèbre peintre Pablo Picasso, qui a peint beaucoup de minotaures)
 
- parfum pour homme Kouros d'Yves Saint Laurent (< = « jeune homme » en grec)
 
- parfum Opium d'Yves Saint Laurent (< mot français « opium » tiré directement du latin, où il désignait déjà le suc du pavot)
 
- parfum Antaeus de Chanel (< nom latin d'Antaios (ou Antée), géant de la mythologie grecque qui retrouvait ses forces en reprenant contac avec la terre, sa mère)
 
- parfum Euphoria de Calvin Klein (< = « force de supporter » en grec ; mais évoque surtout son dérivé français « euphorie »)
 
- parfum Divas de Calvin Klein (< = féminin pluriel de « divus » = « divin » en latin ; évoque aussi « dives » = « riche »)
 
- parfum Viva Passion d'Eau jeune (< = féminin de « vivus » = « vivant » en latin)
 
- parfum Quorum de Puig (< = « desquels » en latin)
 
parfum Flora de Gucci (déesse des fleurs chez les Romains)
 
- parfum pour homme Coriolan de Guerlain (< personnage des débuts légendaires de l'histoire romaine : après avoir trahi Rome, il se laissa fléchir par les supplications de sa femme et de sa mère) 
 
- parfum pour homme Nemo de Cacharel (< = « personne (ne) » en latin ; mais ce nom évoque plutôt Nemo, le capitaine, personnage du roman Vingt mille lieues sous les mers de Jules Verne (1870))
 
- parfum Pi de Givenchy ( < lettre de l'alphabet grec, qui transcrit le son « p » ; un "pi" est dessiné sur le flacon)
 
- parfum Scorpio de Henkel (< = « scorpion » en latin)

 
 
 
 
 

Soins corporels : cosmétiques et parapharmacie

- produits de soins Biotherm ( < « bios » = « vie » en grec ; « thermos » = « chaleur » en grec)
- produits de soins (crèmes) Nivea ( < = « neigeuse » en latin)
 
- produits de beauté italiens Pupa ( < = « petite fille » en latin)
 
- produits de beauté suisses Juvena ( < « juvenis » = « jeunesse » en latin)
 
- produits de beauté canadiens Kaloderma ( < « kalos » = « beau » en grec ; « derma » = « peau » en grec)
 
- bâtonnet de crème protectrice pour les lèvres Labello (< « labellum » = « petite lèvre » en latin)
 
- produits de soins pour les pieds Akiléine ( < « Akhileus » = « Achille » en grec : célèbre guerrier grec de la guerre de Troie ; il est notamment connu pour son invulnérabilité, que sa mère avait obtenu quand il était enfant en plongeant dans une potion magique son corps entier, à l'exception du talon, par lequel elle le tenait : le destin a voulu qu'il meure d'une flèche qui l'atteignit au talon ; ce nom est donc particulièrement bien choisi pour des produits pour les pieds)
 
- savon Sanex (< « sanus » = « sain » en latin)
 
- savon Lux (< = « lumière » en latin)
 
- savon Eubos (< « eu » = « bien » en grec )
 
savon Cléopatra (< Cléopatre VII, célèbre reine d'Egypte au Ier s. av. JC, d'origine macédonienne et de culture grecque)
Si vous ne voyez pas l'image, cliquez sur son emplacement
 
- savon pour bébés Mustela (< = « belette » en latin ; voici l'explication qu'en donnent Henriette Walter et Pierre Avenas dans leur livre L'étonnante histoire des noms des mammifères (Robet Laffont), p.367: « Ce nom de marque a-t-il un rapport avec la belette? Oui, mais surtout parce que la belette appartient à la même famille que l'hermine: dans sa recherche d'un nom évoquant à la fois la douceur et la blancheur, le créateur de cette crème tombe sur le mot latin mustela dont il apprend que c'est une famille de mammifères comprenant la belette et l'hermine, réputée pour la blancheur et la douceur de sa fourrure. C'est ainsi qu'est né le nom de marque Mustela. »)
 
- savon pour bébés Cadum (Eh bien celui-là n'a rien à voir avec le latin! Il vient de « cade », un mot provençal signifiant « génévrier » (ingrédient qui rentre dans la composition de ce savon); cela dit, la terminaison en « -um » fait latin, surtout quand elle est prononcée "-omme")
 
- shampoing Fructis (proche du latin « fructus » = « fruit » ; c'est un shampoing aux essences de fruits)
 
- shampoing Postquam (< = « après que » en latin ; peut-être parce qu'il fait shampoing et après-shampoing))
 
- produits de soins pour bébés Penaten ( < les Pénates sont les divinités de la maison chez les Romains)
 
- dentifrice Vade mecum (< = « viens avec moi » en latin)
 
- dentifrice Candida (< féminin de « candidus » = « blanc » en latin)
 
- dentifrice Steradent (< « stereos » = « solide » en grec )
 
- mouchoirs Lotus (< plante magique goûtée par les compagnons d'Ulysse et qui leur a fait oublier leur patrie)
 
- boules Quies (< = « repos » en latin)
 
- rasoirs « Gilette Sensor » (< « sensus » = « sens, sensation, sentiment » en latin)
 
- rasoirs pour femmes Vénus ( < déesse de l'amour et de la beauté chez les Romains) 
 
préservatifs Durex (ce nom ne vient pas directement du latin, mais la terminaison en « -ex » évoque certains mots latins (comme « rex » = « roi »), et la racine évoque le verbe « duresco » = « devenir dur », ce qui n'est pas sans rapport avec le sujet . . .)
 
 
 
 
 
Pharmacie
 
- pommade homéopathique Castor Equi ( < cette substance est extraite de la « châtaigne du cheval », une petite pastille de corne en forme de châtaigne que les chevaux ont au niveau du jarret ; « du cheval » se dit bien « equi » en latin, mais « châtaigne » se dit « castanea » ; les créateurs du nom ont sans doute préféré le mot de sonorité assez proche « castor », car Castor était un (demi-)dieu protecteur des chevaux et des cavaliers)
 
- médicament antidouleur à base de paracétamol Efferalgan (< « effero » = « j'enlève » en latin et « algos » = « douleur » en grec)
 
- médicament antidouleur à base de paracétamol Panadol ( < « pan » = « tout » en grec et « dolor » = « douleur » en latin)
 
médicament contre l'anxiété Atarax ( < « ataraxia » = « absence de trouble » en grec ; le mot est plutôt appliqué à une notion philosophique!)
 
- médicament énergétique Juvamine ( < jeu de mots sur « juvamen » = « aide, secours » en latin et « juvenis » = « jeunesse » ; la terminaison en « -mine » évoque « vitamine »)
 
médicament pour faciliter le transit intestinal Benetransit ( < « bene » = « bien » en latin ; « transit » = « il passe /ça passe » en latin)

 
- huile de krill Neptune (complément alimentaire aux propriétés antioxydantes) (< dieu de la mer chez les Romains)
 
médicament pour soigner les sinus Sinuspax ( < « sinus » = « creux, pli » en latin (d'où les deux sens du mot en français, les sinus du corps humain et les sinus en géométrie) ; « pax » = « paix » en latin)
 
- crème solaire Anthelios ( < « anti » = « contre » en grec ; « helios » = « soleil » en grec) 
 
- sirop pour les enroués Euphon ( < « eu » = « bien » en grec ; « phon » = « voix » en grec) ; l'homme barbu stylisé sur le logo évoque de loin les hommes barbus représentés sur les vases grecs.
 
 
- sirop contre la toux Tussilène ( < « tussis » = « toux » en latin ; « lenio » = « adoucir » en latin)

 
- pastilles contre la toux Activox ( < racine latine « acti- » : idée d'activité, d'efficience ; « vox » = « voix » en latin ; )
 
- médicament contre l'enrouement Voxpax ( < « vox » = « voix » en latin ; « pax » = « paix » en latin)
- pilule contraceptive Diane 35 (< déesse vierge de la chasse chez les Romains ; équivalent d'Artémis chez les Grecs)
 
- gouttes pour les yeux Dacryloserum ou Dacryoserum ( < « dacrylos », génitif de « dacru » = « larme » en grec, ou « dacruô » = « pleurer » en grec et « serum » = « petit lait » en latin)
- gouttes pour les oreilles Otipax ( < « ôtos », génitif de « ous » = « oreille » en grec et « pax » = « paix » en latin)
- lotion anti-poux Pouxit ( < jeu de mots entre « poux » avec sa terminaison en x du pluriel et « exit » = « il sort » en latin)
 
matériel orthopédique Salva ( < féminin de « salvus » = « bien portant » en latin)matériel orthopédique Salva ( < féminin de « salvus » = « bien portant » en latin)
- les pharmacies en France ont pour logo le caducée ( < attribut d'Hermès, dieu de la communication et du commerce chez les Grecs, formé de deux serpents enroulés autour d'un bâton: en effet, Hermès était aussi un dieu guérisseur et le serpent était un animal symbolisant chez les Grecs autant la guérison que l'empoisonnement) ; sur le logo des pharmacies, c'est un unique serpent qui est enroulé autour d'une coupe
 


- grande entreprise pharmaceutique Aventis ( < génitif de « avens », participe présent du verbe latin « aveo » = « désirer vivement »)
 
- grande entreprise pharmaceutique Cephalon ( < de « kephalê » = « tête » en grec ; la terminaison « -on » fait grec) 
 
- groupe pharmaceutique Leo Pharma ( < « lion » en latin ; une sculpture de lion est d'ailleurs l'emblème du groupe) ; ce dessin de lion se réfère aussi à l'Antiquité, ni grecque ni romaine, mais babylonienne, puisque c'est une copie exacte des lions en terre cuite émaillée de la porte d'Ishtar à Babylone :
 


laboratoire Esculape, spécialisé dans le matériel de sécurité et des premiers secours ( < nom latin d'Asclépios, dieu de la médecine dans la mythologie grecque)
 
 

 

 
 
Produits de nettoyage
 
 
- lessive et nettoyants divers Ajax (< héros grec de la guerre de Troie)
 
- produit nettoyant Vim (< accusatif de « vis » = « force » en latin)
 
- produit nettoyant pour WC (suisse) Hygo ( < « hygeia » = « santé » en grec)
 
- lessive Bonux, dont le premier nom (en 1957) fut « Bonus » ( < = « bon » en latin ; le mot « bonus » passé tel quel en français sous forme de nom signifie « quelque chose que l'on obtient en plus » : cette lessive a fondé sa célébrité sur le cadeau que l'on avait en « bonus » en achetant le produit, un « cadeau bonux »)
 
- lessive Gama (< "gamma", lettre de l'alphabet grec qui transmet le son "g")
 
- lessive Mir (<  « mirus » = « admirable, merveilleux » en latin ; mais il y a aussi le mot russe "mir" qui signifie "paix")
 
- produit vaisselle Rex (< = « roi » en latin)
 
- produit nettoyant pour cuivre, argent et autres métaux Miror ( < = « je suis surpris » ou « j'admire » en latin ; il y a bien sûr un jeu de mots avec « miroir » (« mirror » en anglais), l'objet métallique traité avec ce produit étant censé devenir brillant comme un miroir ; mais « miroir » vient lui-même du vieux verbe « mirer », issu du latin populaire « miro, -are » = « regarder attentivement », qui vient lui-même de « miror, -ari »)
 
- produit nettoyant pour le sol Vigor (< = « vigueur » en latin)
 
- produit nettoyant pour carrelage Terra ( < = « terre » en latin ; rappelons que le carrelage est de la terre cuite)
 
- insecticide Rex (< = « roi » en latin)
 
- insecticide Timor (< = « peur » en latin)
 
- produit pour déboucher les conduites d'eau Tarax (< « taraxis » « trouble » en grec)

 

 

 

Meubles

- meubles Atlas (< personnage de la mythologie grecque qui était chargé de soutenir le monde sur ses épaules : idée évidente de solidité)
 
- meubles Olympio ( < mont Olympe, en Grèce, où les dieux étaient censés vivre)

- meubles Zeus ( < dieu du ciel et roi des dieux dans la mythologie grecque) ; le logo de la marque évoque le tracé des lettres majuscules grecques:
 
- mobilier ergonomique Héphaïstos ( < dieu du feu et de la forge dans la mythologie grecque ; il était aussi spécialiste de la fabrication d'objets utilitaires parfaitement adaptés à leur fonction)
 
- meubles Terra Nova ( < = « terre neuve » en latin)
 
- centre commercial dédié à la maison Domus ( < = « maison » en latin)
 
- sièges Cinna (< conspirateur romain popularisé par la pièce de Corneille, Cinna ou la clémence d'Auguste, dont on connaît bien cette citation « Prends un siège, Cinna », célèbre tout simplement parce que c'est le début de la tirade dans laquelle Auguste lui pardonne sa tentative d'assassinat, mettant ainsi fin à l'engrenage de la violence)
 
- matelas Superba ( < = féminin de « superbus » = « orgueilleux, magnifique » en latin)
 
- linge de lit Séléné et Gaïa (< = « lune » et « terre » en grec ; ce sont aussi des personnages mythologiques)
 
- literie Morphée (< dieu grec du sommeil)
 
- luminaires Artémide ( proche du nom d'Artémis, déesse grecque de la chasse ; elle est souvent associée à la lune, d'où sans doute ce nom)
 
- éclairages Sunlux ( < « lux » = « lumière » en latin et « sun » = « soleil » en anglais)
 
 
 
 
 
 
Vaisselle
 
- vaisselle Alinéa ( mot français « alinea », petit espace que l'on laisse en retrait de la marge quand on va à la ligne ; il s'agit en fait d'une expression latine « a linea » = « à la ligne »
 
- verres à boire Duralex (< expression latine « Dura lex, sed lex » = « la loi est dure, mais c'est la loi »)
 
- plats en pyrex Sedlex (< expression latine « Dura lex, sed lex » = « la loi est dure, mais c'est la loi »)
 
- verre résistant à la chaleur Pyrex ( < « pyr » = « feu » en grec)

 

 

Electro-ménager

- appareils électro-ménagers Calor (< = « chaleur » en latin)
 
- appareils électro-ménagers Ariston ( < = « le meilleur » ou « excellent » en grec)
 
- appareils électro-ménagers Euréka ( < « j'ai trouvé » en grec : cri qu'aurait poussé le savant Archimède en découvrant la loi de la pesanteur des corps au moment où il se mettait au bain)
 
- appareils électro-ménagers Solis ( < « solus » = « seul » en latin)
 
- appareils électro-ménagers Adora ( < impératif de « adoro » = « implorer » en latin)
 
- appareils électro-ménagers, notamment cafetières Melior (< = « meilleur » en latin)
 
- appareils électroménagers Electrolux ( < « electron » = « ambre » en grec (or, l'ambre produit de l'électricité) et « lux » = « lumière » en latin)
- réfrigérateurs Frigidaire (< « frigidus » = « froid » en latin, et plus précisément, le « frigidarium » était la pièce froide dans les thermes ou bains publics romains)
- machines à café Plutonia ( < Pluton, dieu des enfers chez les Romains)
 
- centrifugeuses Vitae de Moulinex ( < génitif de « vita » = « vie » en latin)
 
- chauffages Thermos ( < = « chaud » en grec)
 
 
 
 
 
 
Voitures 
 
- voitures Alfa Romeo ( < « alpha » est la première lettre de l'alphabet grec, qui transcrit le son « a »; jeu de mots car « Alfa » est aussi l'acronyme de « Anonima Lombarda Fabbrica Automobili » (et « Romeo » le prénom de l'un des propriétaires de l'entreprise, Romeo Nicola))
 
- voitures Fiat (< = « que ce soit ! », « que cela existe ! » en latin ; particulièrement dans la traduction latine de la Genèse, Dieu dit « Fiat lux » = « Que la lumière soit ! » ; jeu de mots car « Fiat » est aussi l'acronyme de « Fabbrica Italiana Automobili Torino »)
 
- voitures Ulysse de Fiat (< héros grec célèbre pour ses voyages)
 
voitures Ariane de Simca 
( < personnage de la mythologie grecque : fille du roi Minos de Crète, elle aida Thésée à sortir du labyrinthe où sévissait le minotaure (monstre à tête de taureau) en lui donnant une bobine de fil ; il l'abandonna ensuite sur l'île de Naxos, où elle fut recueillie par le dieu Dionysos)
 
- voitures Volvo (< = « je roule » en latin)
 
- voitures Transit de Ford (< = « il passe » en latin)
 
- voitures Scorpio de Ford (< = « scorpion » en latin)
 
- voitures Focus de Ford ( < = « foyer » en latin)
 
- voitures Orion de Ford ( < dans la mythologie grecque, géant et chasseur qui fut transformé en constellation )
 
- voitures Vel Satis de Renault (< mots latins « vel » = « ou » et « satis » = « assez » ; Autre hypothèse : c'est une découverte suprenante que je viens de faire ce mois-ci (août 2010) : « Vel Saties » était le nom d'un notable étrusque du IVe s. av. JC dont la tombe a été retrouvée à Vulci (Bruno d'Agostino, Les Etrusques (Edisud 2004), p.78)! Cela dit, après avoir fait un petit tour sur internet, je constate qu'apparemment c'est un pur hasard, que les inventeurs du nom de cette voiture n'avaient pensé ni à notre notable étrusque ni aux mots latins, mais simplement au début des mots « vélocité » et « satisfaction ». Néanmoins, même si ces rapprochements eussent été plus crédibles pour une marque italienne, je trouve ce hasard très troublant!...
 
- voitures Modus de Renault (< = « mode » en latin)
 
- voitures Campus de Renault (< = « camp » en latin) ; et son slogan en latin de cuisine "luxus pas cherum" (qui ne contient aucun mot latin, mais les terminaisons en "-us" et "-um" ont été rajoutées pour faire latin)
 
- voitures Clio de Renault (< muse de l'histoire chez les Grecs)
 
- voitures Audi (< = « j'ai entendu » en latin)
 
- voitures Imperator de Audi (< = « général en chef, empereur » en latin)
 
- voitures Junior de Audi (< = « plus jeune » en latin)
 
- voitures Super de Audi (< = « au-dessus de » en latin)
 
- voitures Super de Buick (< = « au-dessus de » en latin)
 
- voitures Invicta de Buick (< féminin de « invictus » = « invaincu » en latin)
 
- voitures Centurion de Buick (< grade de l'armée romaine : soldat qui commande cent hommes)
 
- voitures Apollo de Buick  (< « Apollo » ou « Apollon », dieu de la beauté, des arts et du soleil chez les Grecs)
 
- voitures Electra de Buick ( < personnage de la mythologie grecque: jeune fille acharnée à venger le meurtre de son père Agamemnon par sa mère Clytemnestre)
 
- voitures Apollo de Buick  (< « Apollo » ou « Apollon », dieu de la beauté, des arts et du soleil chez les Grecs)
 
voitures Apollo de Holden  (< « Apollo » ou « Apollon », dieu de la beauté, des arts et du soleil chez les Grecs)
 
voitures Gemini de Holden  ( < = « jumeaux » en latin)
 
voitures Nova de Holden  ( < féminin de « novus » = « neuf » en latin)
 
voitures Viva de Holden  (< = féminin de « vivus » = « vivant » en latin)
 
voitures Astra de Holden  (< pluriel de « astrum » = « étoile » en latin)
  
- voitures Astra de Opel (< pluriel de « astrum » = « étoile » en latin)
 
- voitures Agila de Opel (< proche du latin « agilis » = « agile »)
 
- voitures Vectra de Opel (< proche du latin « vectrix » = « qui transporte »)
 
- voitures Signum de Opel (< = « signe » en latin)
 
- voitures Senator de Opel (< = « sénateur » en latin)
 
- voitures Olympia de Opel  ( < mont Olympe, en Grèce, où les dieux étaient censés vivre)
 
- voitures Omega de Opel ( < dernière lettre de l'alphabet grec, qui transcrit le son « ô »)

Les voitures de la marque Lancia, depuis la première en 1908 jusqu'à aujourd'hui, portent toutes des noms en lien avec l'Antiquité gréco-romaine, notamment les lettres de l'alphabet grec et les noms de familles romains. Pour plus d'information, voir http://fr.wikipedia.org/wiki/Lancia#Histoire.
- voitures Alfa ou Alpha de Lancia ( < première lettre de l'alphabet grec, qui transcrit le son « a »)
 
- voitures Beta de Lancia ( < lettre de l'alphabet grec, qui transcrit le son « b »)
 
- voitures Gamma de Lancia ( < lettre de l'alphabet grec, qui transcrit le son « g »)
 
- voitures Delta de Lancia ( < lettre de l'alphabet grec, qui transcrit le son « d »)
 
- voitures Epsilon de Lancia ( < lettre de l'alphabet grec, qui transcrit le son « e »)
 
- voitures Eta de Lancia ( < lettre de l'alphabet grec, qui transcrit le son « ê »)
 
- voitures Theta de Lancia ( < lettre de l'alphabet grec, qui transcrit le son « th »)
 
- voitures Kappa de Lancia ( < lettre de l'alphabet grec, qui transcrit le son « k »)
 
- voitures Lambda de Lancia ( < lettre de l'alphabet grec, qui transcrit le son « l »)
 
- voitures Ypsilon de Lancia ( < lettre de l'alphabet grec, qui transcrit le son « u » ; transcrit en alphabet latin par "y")
 
- voitures Zeta de Lancia ( < lettre de l'alphabet grec, qui transcrit le son « z »)
 
- autobus Omicron de Lancia ( < lettre de l'alphabet grec, qui transcrit le son « o »)
 
- camions Ro de Lancia ( < lettre de l'alphabet grec, qui transcrit le son « r »)
 
voitures Musa de Lancia ( les neuf Muses sont des déesses grecques qui protègent les arts)
 
- voitures Phedra de Lancia ( < héroine de la mythologie grecque, femme du héros Thésée et célèbre pour l'amour qu'elle a porté à son beau-fils Hippolyte)
- voitures Phaedra de Lancia ( < forme latine de "Phèdre", héroine de la mythologie grecque, femme du héros Thésée et célèbre pour l'amour qu'elle a porté à son beau-fils Hippolyte) 
Apparemment, "Phedra" et "Phaedra" sont bien deux modèles différents
- voitures Augusta de Lancia (< féminin de « augustus » = « auguste » en latin ; ou féminin de « Augustus », nom propre que s'est attribué le premier empereur de Rome)
 
voitures Aurelia de Lancia (< nom de famille romain)
 
- voitures Appia de Lancia (< nom de famille romain)
 
voitures Flaminia de Lancia (< nom de famille romain)
 
voitures Flavia de Lancia (< nom de famille romain)
 
voitures Fulvia de Lancia (< nom de famille romain)
- voitures Aprilia de Lancia (< adjectif lié au mois d'avril, en latin)
 
- voitures Fabia de Skoda (< nom de famille romain)
 
- voitures Octavia de Skoda (< nom de famille romain)
 
- voitures Felicia de Skoda (< neutre pluriel de « felix » = « heureux » en latin)
 
- voitures Delta de Daihatsu ( < lettre de l'alphabet grec, qui transcrit le son « d »)
 
- voitures Altis de Daihatsu ( < = « haut » en latin)
 
- voitures Mira de Daihatsu ( < féminin de « mirus »= « admirable, merveilleux » en latin)
 
- voitures Phaeton de Volkswagen (< personnage de la mythologie grecque : fils du Soleil qui, ayant voulu conduire le char de son père, l'a imprudemment laissé s'emballer et a fini foudroyé)
 
- voitures Eos de Volkswagen ( < = « l'aurore » en grec) 
 
- voitures Carthago de Volkswagen (< « Carthage » en latin ; l'affiche publicitaire annonce comme slogan « Delenda est », allusion à la célèbre parole de Caton l'Ancien, vieux sénateur romain du IIe s. av. JC qui finissait tous ses discours par la phrase « Delenda est Carthago » = « Il faut détruire Carthage », et il a fini effectivement par convaincre ses compatriotes! Pour revenir à la voiture, est-ce bien judicieux d'avoir comme slogan « Il faut la détruire »?)
 
voitures Nemo de Citroën  (< = « personne (ne) » en latin ; mais ce nom évoque plutôt Nemo, le capitaine, personnage du roman Vingt mille lieues sous les mers de Jules Verne (1870))
 
voitures Visa de Citroën  (< = « choses vues » en latin)
 
- voitures Xantia de Citroën (< proche du grec « xanthos » = « blond »)
  
- voitures Maxima de Nissan (< féminin de « maximus » = « le plus grand » en latin)
 
- voitures Serena de Nissan (< féminin de « serenus » = « serein » en latin)
 
- voitures Gloria de Nissan (<  = « gloire » en latin)
 
- voitures Dualis de Nissan (<  = « duel » en latin)
 
- voitures Fuga de Nissan (<  = « fuite » en latin) 
 
- voitures Micra de Nissan (< féminin de « micros » = « petit » en grec)
 
- voitures Nano de Tata ( < « nannos » = « tout petit » en grec) 
- voitures Ignis de Suzuki (< = « feu » en latin) 
 
- voitures Corolla de Toyota (< = « petite couronne » en latin)
 
- voitures Praevia de Toyota (< proche du féminin de « praevius » = « qui va devant » en latin)
 
- voitures Auris de Toyota (< = « oreille » en latin ; le mot évoque aussi plus poétiquement « aura » = « souffle » et « aurum » = « or »)
 
- voitures Ipsum de Toyota (< = « soi-même » en latin)
 
- voitures Qualis de Toyota (< = « quel » en latin)
 
- voitures Quantum de Toyota (< = « combien » en latin)
 
- voitures Publica de Toyota (< féminin de « publicus » = « public » en latin)
 
- voitures Verso de Toyota (< = « je me retourne » en latin)
 
- voitures Prius de Toyota (< = « le premier [de deux] » en latin)
 
- voitures Supra de Toyota (< = « au-dessus » en latin)
 
- voitures Avensis de Toyota (< = ce mot n'existe pas, mais a une sonorité proche de « avens », participe présent du verbe latin « aveo » = « désirer vivement »)
 
voitures Exeo de Seat = « je sors » en latin)
 
- voitures Mercédès (< pluriel de « merces » = « salaire, récompense » en latin ; mais ce n'est pas directement de là que vient le nom de la voiture, car entretemps, « Mercedes » a aussi été un joli prénom féminin, donné surtout en Espagne)
- Publicité à la télévision pour ce produit visible parmi les vidéos de "Latine Loquere TV" (http://fr.youtube.com/user/oscardu26) : on y voit des gardes des remparts de Troie qui s'émerveillent et qui ouvrent les portes de la ville à une voiture Mercédès qui joue le rôle du Cheval de Troie.
 
- voitures Héméra de PGO ( < = « jour » en grec)
 
- voitures Myhtos de Ferrari ( < = « mythe » en grec)
 
- voitures Kalos de Daewoo (< = « beau » en grec)
 
voitures Veritas de Daewoo  ( < = « vérité » en latin)
 
voitures Genesis de Hyundai  ( < = « création, naissance » en latin)
 
voitures Integra de Acura  ( < féminin de « integrus » = « entier » en latin)
 
voitures Vigor de Acura  (< = « vigueur » en latin)
 
- publicité à la radio pour les voitures Golf, mettant en scène Jules César : il prononce un discours en latin (en partie de cuisine!), qui est traduit au fur et à mesure : " Romane Popule / Peuple romain, redeo super vestre terre [sic] / je suis de retour sur tes terres : veni / je suis venu, vidi / j'ai vu, Golfum duodecim milia... [la suite se perd] / la Golf à douze mille huit cent quatre vingt-dix euros, vici / je suis revenu avec [sic], alea jacta est, cogito ergo sum / euh... je suis content!" Notons que si "Veni vidi vici" (« Je suis venu, j'ai vu, j'ai vaincu », prononcé en 47 av. JC après une bataille en Asie Mineure contre Pharnaces, roi du Bosphore, pour exprimer la rapidité de sa victoire) et "Alea jacta est" ( « Le sort en est jeté », prononcé en 49 av. JC au moment où il franchit le Rubicon (ruisseau marquant la frontière symbolique de Rome) avec une armée, sachant bien qu'il allait mettre Rome sens dessus dessous par cet acte et qu'il risquait gros) sont bien des citations de Jules César, "Cogito ergo sum" ( « Je pense donc je suis ») est en revanche une citation de Descartes, extraite des Méditations métaphysiques publiées en latin au XVIIe s. Pour l'écouter, c'est sur cette page : http://www.radiopub.fr/spots-radio-exemples-mp3/automobiles ; aller à la catégorie "automobiles spots constructeurs" et chercher "Golf".


   
 
 
Deux roues
 
- motos Dominator de Honda (< = « dominateur » en latin)
 
- scooters Vespa (< = « guêpe » en latin)
 
- scooters Upsilon de Avanti ( < lettre de l'alphabet grec, qui transcrit le son « u »)

 
 
 
 
 
Transports - Divers
 
- pots d'échappement Midas (< roi de Phrygie (en Turquie actuelle) dans la mythologie grecque ; il est célèbre pour ses mésaventures : ayant fait le voeu de transformer en or tout ce qu'il touchait, il se rendit compte trop tard des conséquences problématiques, liées notamment à la nourriture ; un dieu l'ayant puni en l'affublant d'oreilles d'ânes, la nouvelle qu'il voulait cacher se répandit dans tout le pays)
 
- Bibendum, personnage mascotte des pneus Michelin (< vers célèbre du poète latin Horace (Ier s. av. JC) : « Nunc est bibendum » = « c'est maintenant qu'il faut boire »)
Cf. Etienne Wolff, Les Mots latins du français (Belin, 1993) , p.44 : " Nom donné à une figure publicitaire créée à la fin du XIXe s. par le dessinateur O'Gallop pour la bière Gambrinus, puis à une autre figure du même artiste, formée de pneus de caoutchouc superposés, symbolisant le pneu Michelin, qui est censé boire l'obstacle et les clous."
 
- l'entreprise de location de voitures Avis (< = « oiseau » en latin) n'a en fait rien à voir, directement du moins, avec le latin : c'est en effet le nom propre du fondateur.
 
- garages Veritas (< = « vérité » en latin)
 
- camion de chantier Onyx (< = « ongle » en grec)
 
- bateaux catamarans Iris ( < déesse messagère chez les Grecs)
 
- cars Iliade ( < épopée écrite par Homère au VIIIe s. av. JC)
 
- ligne parisienne de RER Eole ( < dieu des vents chez les Grecs)
 
- projet d'une ligne de métro circulaire dans la banlieue parisienne Métrophérique (J'espère que ce nom ne sera pas retenu, car c'est un bel exemple de l'absurdité à laquelle on arrive quand on forge des mots sans connaître le grec et le latin : on a pris deux mots d'origine grecque « métropole » = « cité mère », d'où « grande ville », et « périphérique » = « qui porte (transporte) autour »; « polis » et « péri » ayant disparu, « métrophérique » ne devrait pas signifier « qui transporte autour de la grande ville », mais « mère porteuse », ce qui est très poétique pour les Franciliens fatigués en mal de confort, mais n'a pas grand chose à voir avec la réalité!)
 
- compagnie d'aviation turque Pegasus Airlines ( < cheval ailé dans la mythologie grecque)

 
 
 
 
 
 
Sport (clubs de sport, trophées sportifs)
 
Football
 
- club de football italien A.S. Roma : arbore volontiers sur ses bannières ou les tee-shirts de ses joueurs la formule SPQR ( = Senatus PopulusQue Romanus = « le sénat et le peuple romain », formule résumant le principe de la République romaine, et repris ensuite par l'Empire romain) ; porte sur la partie supérieure de son blason la reproduction de la Louve romaine (nourricière des jumeaux Romulus et Rémus et symbole de la fondation de Rome)
 

 
- club de football italien Juventus de Turin (< = « groupe de jeunes gens (en âge de porter les armes) » en latin)
 
- club de football italien Inter de Milan (< = « parmi » en latin)
 
- club de football italien Hellas de Vérone (< « Hellas » = « Grèce » en grec )
 
- club de football néerlandais Ajax d'Amsterdam (< héros grec de la guerre de Troie)
 
- clubs de football tchèque et russe Sparta Prague et Sparta Moscou (et divers autres clubs de football (Rotterdam) et de sport en Europe) (< Sparte, cité-Etat de Grèce qui fondait sa puissance sur un entraînement physique très strict des citoyens)
 
- club de football allemand Borussia Dortmund (< « Borussia » = « Prusse » en latin)
 
- club de football allemand Arminia Bielfeld (< Arminius est le chef germain qui lutta contre César)
 
- club de football suisse Concordia Bâle (< = « concorde » en latin)
 
- équipe kosovare de football Dardania (< féminin de « dardanios » = « troyen » en grec)
 
- équipe tunisienne de football « Les lions de Carthage - Sophonisbe » (< Carthage est une cité de l'Antiquité située en Tunisie actuelle, vaincue par les Romains ; Sophonisbe est une princesse carthaginoise, nièce d'Hannibal, le célèbre général qui a fait peur à Rome)
 
- club de supporters de l'équipe du Paris Saint-Germain Lutèce Falco (< Lutèce est le nom antique de Paris ; « falco » = « faucon » en latin)
 
Basket
 
- club de basket Virtus Roma ( < = « valeur masculine, courage » en latin)
 
- club de basket Virtus Bologna ( < = « valeur masculine, courage » en latin)

 
Rugby
 
- trophée sportif « Bouclier de Brennus », qui récompense l'équipe championne de France de rugby (< chef gaulois Brennus qui a fait une incursion à Rome au IVe s. av. JC et a réclamé une rançon en or égal au poids de toutes les armes de ses soldats, auxquelles il a ajouté sa lourde épée en criant « Vae victis », « Malheur aux vaincus ». En réalité, le lien avec cet épisode de l'histoire romaine n'est pas direct : en effet, le graveur auteur de ce trophée (un bouclier de cuivre monté sur un cadre de moquette rouge) s'appelait réellement Charles Brennus et il était le trésorier, arbitre et sélectionneur de la première section de rugby française dans les années 1890, mais il est évident qu'il a fait un jeu de mots avec son propre patronyme, d'autant plus que ce patronyme était en réalité son prénom, son véritable nom complet étant "Brennus Ambriorix Crosnier" : je me pose d'ailleurs des questions sur les raisons qui ont pu pousser des parents en 1859 à donner à leur fils deux prénoms gaulois! Il y a là un symbole, peut-être patriotique, qui n'est pas anodin ; c'est aussi à cette époque que Vercingétorix et les Gaulois deviennent à la mode en France. Ajoutons, pour conclure définitivement sur le lien du bouclier de Brennus avec l'Antiquité, que le trophée s'orne également d'une devise en latin : "Ludus pro patria", "Des jeux pour la patrie".)
 
Cyclisme
 
- Festina : marque de montres suisse et, par suite, nom de l'équipe de coureurs cyclistes sponsorisée par cette marque ( < = « dépêche-toi », première partie du proverbe latin « festina lente » = « hâte-toi lentement », lui-même issu d'un proverbe grec « spoudê bradéôs » ; le proverbe en latin figure souvent comme inscription au-dessus des cadrans solaires ; en français, il a été repris par La Fontaine dans la fable « Le Lièvre et la tortue » : « elle se hâte lentement »)
 

 

 

Entreprises, industrie, services, magasins
 
- grande entreprise Vivendi (< expression latine « Modus vivendi » = « mode de vie »)
 
- grande entreprise Thalès Multimedia ( < célèbre savant grec du VIe s. av. JC)
 
- groupe de produits chimiques Rhodia ( < adjectif féminin « de rose » en grec)
 
- grande entreprise de technologies "Circé groupe" (sorcière qui a tenté de séduire Ulysse (héros grec célèbre pour ses voyages) et qui a transformé les compagnons de ce dernier en cochons)
 
- grande entreprise (qui s'occupe de génétique) Novartis (< contraction de leur devise en latin : « (Industria) Nov(ae) Artis » = « Entreprise d'un type nouveau »)
 
- grande entreprise (équipementier automobile) Valeo (< = « je vais bien » en latin)
 
- grande entreprise de publicité Publicis ( < datif ou ablatif pluriel de « publicum » = « domaine public, intérêt public » en latin ; mais aussi proche du mot « publicité » en français )
 
- entreprise suisse de publicité Publicitas ( < proche du mot « publicité » en français et la terminaison « -tas » qui fait latin)
 
- entreprise de management Vediovis ( vieux dieu romain, dont les Romains d'époque historique eux-mêmes ne savaient plus grand chose ; parfois mis en ralation avec Apollon ou Mars)
 
- agence de communications, agence de conseil fiscal, et agence de conseils en relation clients sur internet, toutes trois du nom de Fidelis (< = « fidèle, loyal » en latin)
 
agence de formation, conseil et recrutement Hécate (déesse mère chez les Grecs, bienveillante, mais plus tard aussi figure inquiétante associée à la sorcellerie)
 
- agence d'expertise comptable « Agorex » ( < mot valise, composé de « agora » (en grec, c'est la place publique, le marché mais aussi l'endroit où ont lieu des discussions politiques entre citoyens) et de « rex » = « roi » en latin)
 
- agence Nomen (agence qui aide les entreprises à se trouver un nom, notamment en s'inspirant de l'Antiquité gréco-latine! Un certain nombre de noms figurant dans cette page lui sont sans doute dus!) ( < « nom » en latin)
- Artémis, la « holding » (société privée ? ) de François Pinault ( < déesse vierge de la chasse, chez les Grecs)
 
- compagnie de transports aériens Aeris (< génitif de « aer » = « air » en latin)
 
- agence de travail en interim Temporis (< génitif de « tempus » = « temps » en latin)
 
- agence de travail en interim Vedior bis (< « bis » = « deux fois » en latin ; « vedior » ne signifie rien, mais il existe deux noms propres « Vedius », l'un étant un nom de famille romain, l'autre une appellation de Pluton en tant que dieu maléfique)
 
Puisqu'on parle de travail en interim, n'oublions pas que le mot « interim » est lui-même latin et signifie « pendant ce temps »
 
société de conseils en immobilier Ad valorem (< = « à la valeur, selon sa valeur » en latin)
 
agence immobilière Hestia ( < déesse du foyer chez les Grecs)
 
- société de sécurité (matériel de vidéo-surveillance, alarmes, etc.) Hestia ( < déesse du foyer chez les Grecs)
 
- entreprise d'agents de sécurité Cave canem (< = « Attention au chien » en latin ; le nom est bien choisi, mais je n'aimerais pas être l'un des agents qui portent sur leur uniforme un badge « Cave canem »!)
 
- entreprise d'agents de sécurité Securitas (< = « sécurité » en latin)
 
- entreprise suisse d'agents de sécurité Protectas (< proche du mot « protection » en français et la terminaison « -tas » qui fait latin)
 
- syndic (à Fontenay-sous-Bois) "Aedes patrimoine" (< = « maison » en latin)
 
concepteur de routes européen Eurovia ( <  « via » = « route » en latin)
 
- entreprise de Bâtiments Travaux Publics Appia ( < « via Appia », nom de la première grande voie romaine)
 
- entreprise de métallurgie, serrurerie, blindage Vulcain ( < dieu forgeron chez les Romains)
 
- entreprise de métallurgie, serrurerie, blindage Héraclès (< héros de la mythologie grecque, célèbre pour ses exploits, sa ruse et sa force)
D'autre part, le logo de cette entreprise évoque un célèbre motif géométrique utilisé dans l'artisanat grec antique et d'ailleurs nommé « une grecque »:

- entreprise de mannequins et hôtesses d'accueil Pénélope (épouse d'Ulysse, héros grec célèbre pour ses voyages ; Pénélope est célèbre pour sa fidélité à son mari, qu'elle a attendu pendant vingt ans sans céder aux pressantes instances de ses nombreux prétendants.)
 
- institut de beauté Aphrodite ( < déesse de l'amour et de la beauté chez les Grecs)
 
- agence de services à la personne Ad vitam (< = « pour la vie » en latin ; début de l'expression « ad vitam aeternam » = « pour la vie éternelle » , c'est-à-dire « pour toujours »)
 
- déménageurs Vir (< = « homme » en latin ; homme dans le sens masculin du terme: ce mot à donné en français « viril » et évoque bien l'idée de gros bras)
 
- supermarchés Sitis (< = « soif » en latin)
 
- chaîne de fleuristes Interflora (< en latin, « inter » = « parmi » et « Flora » = « Flore » (la déesse des fleurs) ; « fleur » se dit « flos, floris ») 


 
 
 
   

 

Banques, assurances, contrats
 
- assurance Concordia (< = « concorde » en latin)
 
- assurance-vie Tellus (< = « terre » en latin)
 
- assurance-vie suisse Pax (< = « paix » en latin)
 
- assurance Natio ( <  « naissance » ou « nation » en latin)
 
- banque Fortis ( < = « courageux » en latin)
 
- banque Natexis ( < « natus » = « né » en latin et la terminaison « -is » qui fait latin )
 
- service d'assurance Quietis de la Banque Française Commerciale ( < génitif de « quies » = « repos » en latin)
 
- placement bancaire Stimulo de La Poste ( < = « je stimule » en latin)
 
- placement bancaire Patrimeis de la Banque populaire ( < la racine du mot français « patrimoine » (qui vient du latin « pater, patris » = « père ») et la terminaison « -is » qui fait latin)
- prêt Flexibilis de Cofidis ( < = « flexible » en latin)
- contrat d'habitation Domultis de la GMF ( < jeu de mots latins: « domus » = « maison » en latin et « multis » = « nombreux » en latin)
 
- agence en conseils financiers Dexter (< = « droit, droitier, adroit » en latin)
 
- contrat Pro Valis de l'entreprise Gaz de France ( < « pro » = « pour » en latin ; « valis » n'existe pas, mais la terminaison en « -is » fait latin et ce nom évoque « valeo » = « je vais bien » en latin)
 
- entreprise de crédits Médiatis ( < « media » pluriel de « medium » = « milieu, intermédiaire » en latin et la terminaison « -is » qui fait latin)
 
- carte Visa ( < mot français « visa », tiré directement du latin, où il signifiait « choses vues » )
 
- porte-monnaie électronique Moneo (< = « je préviens, j'avertis » en latin + jeu de mots avec « monnaie » ; ce jeu de mots est en fait lié à l'origine étymologique du mot « monnaie », qui vient de « moneta » en latin, car la première monnaie frappée à Rome l'était dans un atelier situé près du temple de Junon « Moneta » (Junon « la conseillère », « l'avertisseuse »))

- une étonnante publicité que l'assurance MAIF a publié dans les journaux :

or, si on regarde de près quelles sont ces « valeurs », voici ce qu'on lit :
puis cela recommence « si meliora », etc. Il s'agit d'un extrait de l'épître d'Horace II 1 (Ier s. av. JC), dont voici les vers 34 à 42 (en gras, la partie apparaissant dans la publicité de la MAIF:

Si meliora dies, ut vina, poemata reddit

scire velim chartis pretium quotus adroget annus.

Scriptor abhinc annos centum qui decidit, inter

perfectos veteresque referri debet an inter

vilis atque novos? Excludat iurgia finis :

"Est vetus atque probus centum qui perfecit annos."

Quid? Qui deperiit minor uno mense vel anno,

inter quos referendus erit? Veteresne poetas

an quos et praesens et postera respuat aetas?

Si les jours rendent meilleurs les poèmes, comme ils rendent meilleurs les vins,

je voudrais savoir combien d'années donneront aux écrits de la valeur.

Un écrivain qui est mort il y a cent ans,

doit-il être rangé parmi les anciens donc parfaits ou bien

parmi les modernes donc vils? Evitons la querelle en fixant une limite :

"Est ancien donc estimable celui qui est mort depuis cent ans."

Quoi? Celui qui a péri un mois ou une année plus tôt,

parmi lesquels faudra-t-il le ranger? Parmi les anciens poètes

ou bien parmi ceux que rejetteront notre époque et l'époque future?

L'explication de cette surprenante citation peut être trouvée dans le petit texte en bas de la publicité, où la MAIF revendique des valeurs entre autres « humanistes » ; or l'humanisme a toujours reposé sur la culture gréco-latine. D'autre part, le texte même d'Horace s'interroge sur l'attribution d'une « valeur » (« pretium », qui a aussi donné les mots « prix » et « précieux » !) et conclut à la vanité des chiffres dans ce domaine.
 
 
 
 

 

 

Projets scientifiques

- navette spatiale Apollo (< « Apollo » ou « Apollon », dieu de la beauté, des arts et du soleil chez les Grecs)
 
- fusée Ariane ( < personnage de la mythologie grecque : fille du roi Minos de Crète, elle aida Thésée à sortir du labyrinthe où sévissait le minotaure (monstre à tête de taureau) en lui donnant une bobine de fil ; il l'abandonna ensuite sur l'île de Naxos, où elle fut recueillie par le dieu Dionysos)
 
- bateau du Commandant Cousteau La Calypso ( < nymphe de la mythologie grecque qui aima Ulysse échoué sur son île et l'y retint sept ans)
 
- station internationale scientifique en Antarctique Concordia (installée en décembre 2003) ( < « concorde » en latin)
 
- entreprise scientifique américaine Celera Genomics qui a voulu battre - et a battu - tous les records de rapidité dans le séquençage du génome humain (achevé début 2000) ( < « celer » = « rapide » en latin)
 
- le plus grand télescope du monde Amanda (enterré la tête en bas sous plus d'1 km de glace au pôle Sud, il est conçu pour capturer la lumière des neutrinos), acronyme de « Antarctic Muon And Neutrino Detector Array » ( < « digne d'être aimée » en latin)
 
- projet Hermès de l'université de Hambourg pour étudier la structure nucléaire (< dieu de la communication et du commerce chez les Grecs ; il portait des sandales munies de petites ailes, telles celles que l'on peut voir sur le logo du projet scientifique)

 
- centre international de la mer Nausicaa, à Boulogne ( < jeune fille qui accueille Ulysse sur un rivage où il s'échoue, nu, après un naufrage)

 

 

 

Matériel scientifique

- fournisseur de produits chimiques Sigma ( < lettre de l'alphabet grec qui transcrit le son "s")
 
- centrifugeuses Heraeus ( < mot latin qui, s'il existait, serait l'adjectif correspondant à Héra, déesse grecque du mariage et femme de Zeus, le roi des dieux)
 
- produits pour cultures cellulaires Nunc ( < = « maintenant » en latin)
 
 

 

 
 
Matériel optique
 
- appareil photo Olympus (< mont Olympe, en Grèce, où les dieux étaient censés vivre)
 
- appareil photo et autres produits audio-visuels Panasonic ( < « pan » = « tout » en grec)
 
- appareil photo Ixus (< mot latin rare « ixios » = sorte de vautour ; le vautour est réputé pour son oeil perçant)

- rétroprojecteur Apollo (< « Apollo » ou « Apollon », dieu de la beauté, des arts et du soleil chez les Grecs)

- rétroprojecteur Visalux ( < « visa » = « choses vues » et « lux » = « lumière » en latin)



 
 
 
 
 
 

Musique

- salle de concert l'Olympia ( < mont Olympe, en Grèce, où les dieux étaient censés vivre)
 
Editeurs de musique
 
- maison de disques Erato (< muse de la poésie lyrique chez les Grecs, représentée une lyre à la main)
 
- maison de disques Harmonia Mundi ( < « l'harmonie du monde » en latin)
 
- maison de disques Mercury ( < Mercure, dieu de la communication et du commerce, chez les Romains ; équivalent du grec Hermès)
 
Chanteurs contemporains
 
- groupe de musique Dionysos ( < dieu du vin, du défoulement, de la fête, chez les Grecs). Coïncidence étonnante: en 2003, le groupe de musique "Dionysos" a donné un spectacle à l'"Olympia"...
 
- chanteuse au pseudonyme de Dido (< Didon (« Dido » en latin), reine de Carthage qui a accueilli et aimé Enée, le héros troyen ancêtre des Romains, et qui s'est suicidée de désespoir en se jetant dans un bûcher quand il est parti)
 
- groupe de musique rock Genesis ( < = « naissance » en grec)
 
- groupe de musique rock Parabellum (< = « prépare la guerre » en latin ; deuxième partie du proverbe « si vis pacem, para bellum » = « si tu veux la paix, prépare la guerre ») ; ce groupe manifeste aussi son amour du latin à travers les titres de plusieurs de ses albums, tous inspirés d'expressions et de proverbes latins:
--> album Post mortem (1997) ( < = « après la mort » en latin)
--> album In vivo veritas (1997) ( < = « dans le vivant est la vérité » en latin, parodie du proverbe « in vino veritas » = « dans le vin est la vérité »)
--> album Nunc est bibendum (2004) ( < = « c'est maintenant qu'il faut boire » : vers célèbre du poète latin Horace (Ier s. av. JC) )
--> album Panem, circenses and rock'n'roll (2005) ( < parodie de l'expression « panem et circenses » = « du pain et des jeux », employée par le poète latin Juvénal (Ier s. ap. JC) à propos de ses concitoyens romains qui ne s'intéressaient plus qu'à la nourriture matérielle et aux plaisirs vulgaires)
 
- groupe de musique rock Utopia ( < d'après les mots grecs « ou » = « non » et « topos » = « lieu », Utopia (« non-lieu ») est le titre d'une oeuvre du philosophe anglais du XVIe s. Thomas More, dans laquelle il imagine une société idéale ; le mot « utopie » a ensuite servi à désigner tout projet de société idéale, mais irréalisable)
 
- groupe de musique rock Kat Onoma ( < = « d'après le nom » en grec)
 
- groupe de musique électronique Cassius (< un des chefs avec Brutus du complot contre Jules César, qui a conduit à l'assassinat de ce dernier en 44 av. JC)
 
- groupe de musique électronique Terra Nova (< = « Terre Neuve » en latin)
 
- groupe de musique rap Massilia Sound System (< « Massilia » = « Marseille » en latin)
 
- groupe de musique rap Tandem (< = « enfin » en latin ; les artistes ont ici choisi le sens français du mot « tandem » qui signifie « duo » ; l'origine de ce sens remonte à la fin du XVIIIe s. ; des étudiants (donc latinistes) farceurs se moquaient d'une mode ridicule de jeunes gens riches qui avaient adopté la voiture à deux chevaux attelés l'un derrière l'autre et non côte à côte: « On voit, disaient-ils, d'abord un cheval, puis l'autre, et tandem le conducteur! »; le mot s'est ensuite appliqué au vélo à deux places avant de se généraliser dans le sens de « duo ».)
 
- groupe de musique rock Superbus (< « orgueilleux » en latin)
 
- groupe de musique rock Placebo (< « je plairai » en latin : il s'agit d'un jeu de mots, à la fois sur le sens propre en latin et sur le sens du mot « placebo » en français, qui désigne un produit présenté comme un médicament à un patient, mais qui ne contient aucune substance agissante, et que l'on utilise comme témoin lors d'expériences pour vérifier la validité d'un médicament et pour s'assurer que son efficacité n'est pas due simplement à un effet psychologique, appelé d'ailleurs « effet placebo »)
 
- album de Lara Fabian (1998) « Carpe diem » ( < « cueille le jour » : célèbre formule qui figure à la fin d'une ode d'Horace, poète latin du Ier s. av. JC ; popularisée à travers le film « Le Cercle des poètes disparus » sorti en 1989)
 
- album du chanteur de rap Akhenaton « Sol Invictus » (2001) (< « Soleil Invaincu » en latin : à partir du IIIe s. ap. JC, le « Soleil Invaincu » devient la divinité principale de l'Empire Romain ; son culte a été institué pour contrer l'avancée du christianisme et opposer au dieu des Chrétiens un dieu païen ; le premier à avoir introduit ce culte est Elagabale, empereur romain originaire de de Syrie, où il était prêtre du dieu Sol Invictus d'Emèse ; le chanteur qui a choisi ce nom comme titre de son album fait en plus un jeu de mots sur son propre pseudonyme « Akhenaton », nom d'un pharaon égyptien du XIVe s. av. JC, qui a instauré un culte monothéiste du dieu Soleil.)
 
- album de Soël (compositeur trompettiste de jazz, soul, musique électronique, etc.) « Memento » (2003) ( < = « souviens-toi » ; idéal pour un album qui, apparemment, remet au goût du jour des styles un peu anciens ; ce mot est souvent lié à l'expression « Memento mori » = « Souviens-toi que tu vas mourir », qui fut la devise de l'empereur et philosophe romain du IIe s. ap. JC Marc-Aurèle et que l'on trouve fréquemment sur des cadrans solaires ou sur des tombes)
 
- groupe de hard rock français Sedlex (< expression latine « Dura lex, sed lex » = « la loi est dure, mais c'est la loi »)
--> album De viris (2004) ( < « De viris illustribus romanis » = « Les Romains célèbres », titre d'un ouvrage en latin de l'abbé Lhomond, professeur français de latin du XVIIe s., qui a adapté les auteurs latins en les simplifiant pour écrire des biographies faciles à lire et à traduire à l'usage de ses élèves).
--> album Ab irato (2008) ( < = « sous le coup de la colère », d'une expression de latin juridique « testamentum ab irato factum » = « testament fait sous le coup de la colère »)
 
- album de Juliette (2005) « Mutatis Mutandis » ( < « en changeant ce qu'il faut changer », expression à peu près équivalente de « toutes proportions gardées » ; il est à noter que les onze chansons de cet album comportent en épigraphe une citation latine célèbre; la seule exception est une chanson entièrement en latin, « Franciscae meae laudes » ( « Louanges de ma Françoise »), poème latin de Baudelaire figurant dans Les Fleurs du Mal)
 
- album de Paul Mc Cartney (2006) « Ecce cor meum » ( « Voici mon coeur » ; album combinant des paroles en latin et des paroles en français)
 
- groupe français de musique électro SPQR, dirigé par Yves Jamet ; le groupe se présente lui-même ainsi : « SPQR ( Senatus PopulusQue Romanus ) a été fondé en 1982 . Il s'agissait de créer des titres ELECTRO chantés en LATIN par des voix lyriques . C'est toujours le cas aujourd'hui . Nombreux concerts . ROMA est constitué de citations Latines connues , en rime avec des vers en Français . »
 
- groupe allemand de musique hip hop Ista (ou "Ista-latina") (< = « ces choses-là » en latin) ; ce groupe chante entièrement en latin!!!
--> album Ista (1998) ( < = « ces choses-là » en latin)
--> single Odi et amo (2000) ( < = « j'aime et je déteste » en latin, début d'un célèbre poème de Catulle, poète latin du Ier s. av. JC, qu'ils ont mis en musique)
--> single Tu Romane (2002) ( < = « toi, Romain! » en latin)
 
- groupe allemand de rock néo-médiéval Corvus Corax (< les deux mots signifient « corbeau », le premier en latin, le second en grec)
--> album Ante Casu Peccati (1989) ( < = « avant la chute du péché » en latin)
--> album Congregatio (1991) ( < = « congrégation » en latin)
--> album Inter Deum Et Diabolum Semper Musica Est (1993) ( < = « entre Dieu et le Diable, il y a toujours la musique » en latin)
--> album Tritonus (1995) ( < = « triton » en latin)
--> album Viator (1998) ( < = « voyageur » en latin)
--> album Tempi Antiqui (1999) ( < = « temps antiques » en latin)
--> album MM (2000) ( < = « 2000 » en latin)
--> album Mille Anni Passi Sunt (2000) ( < = « mille ans sont passés » en latin)
--> album In Electronica (2002) ( < = « dans l'électronique » en latin)
--> album Hymnus Cantica (2003) ( < = « hymne, chants » en latin)
--> album Gaudia Vite (2003) ( < je ne sais comment le traduire : « gaudia » signifie « joie » en latin  ; « vite » n'est pas une forme de « vita » ( = « vie » ) ; ce peut-être l'impératif de « vito » ( = « éviter »), mais pour dire « Evite la joie » ou « Garde-toi de la joie », il faudrait dire : « gaudiam vite »)
--> album Cantus Buranus (2005) ( < « cantus » = « chant » en latin ; je pense que c'est une réinterprétation des Carmina Burana, ainsi nommés à cause du monastère de Benediktbeuren, où les manuscrits en ont été retrouvés au XIXe s.))
--> album Venus Vina Musica (2006) ( < = « Vénus, vins, musqiue » en latin)
 
- single du rappeur français La Fouine (2010) « Veni vidi vici » ( < « je suis venu, j'ai vu, j'ai vaincu » : citation de Jules César, grand chef politique et militaire romain du Ier s. av. JC : il prononça ces mots en 47 av. JC après une bataille en Asie Mineure contre Pharnace, roi du Bosphore, pour exprimer la rapidité de sa victoire)
 
- album d'Hubert-Félix Thiéfaine (2011) « Homo plebis ultimae » ( « Un homme du plus bas peuple », extrait d'un essai du philosophe Sénèque, La constance du sage : « [13,3] Quemadmodum non placebit sibi, si illum mendicus coluerit, nec contumeliam iudicabit, si illi homo plebis ultimae salutanti mutuam salutationem non reddiderit, sic ne suspiciet quidem, si illum multi diuites suspexerint -- scit enim illos nihil a mendicis differre, immo miseriores esse; illi enim exiguo, hi multo egent.» = « [13,3] Comme [le sage] ne se prévaudra pas des respects d’un mendiant, il ne se croira pas offensé si quelque homme de la lie du peuple ne lui rend point son salut ; ainsi encore, qu’une foule de riches aient de lui une haute idée, il ne l’aura pas de lui-même, certain qu’ils ne diffèrent en rien des mendiants, qu’ils sont même plus misérables, car les mendiants ont besoin de bien peu, les riches de beaucoup. »
 
- single du groupe Collectif Métissé (2011) « Laisse tomber tes problèmes », dont le refrain est : « Laisse tomber tes problèmes, / Viens avec nous danser. / On s'la joue Carpe Diem, / Calé sur l'heure d'été. » ( < « carpe diem » = « cueille le jour » : célèbre formule qui figure à la fin d'une ode d'Horace, poète latin du Ier s. av. JC ; popularisée à travers le film « Le Cercle des poètes disparus » sorti en 1989)




 
 
 
 
 

Informatique

- matériel informatique Athlon ( < = « prix pour une compétition sportive » en grec)
 
- matériel informatique de pointe Acer ( < = « pointu » en latin)
 
- éditeur de logiciels Sinequa ( < « sine qua non » = « sans laquelle non » en latin ; dans l'expression « une condition sine qua non » = « une condition sans laquelle c'est impossible », « une condition nécessaire »)
 
- logiciel testeur de logiciels Caveat, destiné à éviter les bugs informatiques, comme celui qui a fait éclater la navette Apollo en 1996 (< « Qu'il fasse attention » ou « qu'il prenne garde » en latin)
 
- logiciel de gravure Nero Burning ROM ( < jeu de mots entre la terminaison « - ROM », que l'on retrouve dans « CD-ROM » et « DVD-ROM » et le nom de la ville de « Rome » (ou « Roma » en latin ou en anglais); « Nero » est le nom latin ou anglais de l'empereur « Néron », empereur que l'on a accusé d'être responsable du grand incendie qui dévasta la ville de Rome sous son règne en 64 ap. JC: « Nero burning Rom » = « Néron brûlant Rome » en anglais; ce jeu de mots est conforté par le logo de la marque, représentant un CD couronné de flammes sur un fond rougeoyant)
 
- CD et DVD inscriptibles Verbatim ( < = « mot à mot » en latin médiéval, du latin classique « verbum » = « mot »)
 
- CD et DVD inscriptibles Memorex ( < formé de deux mots latins: « memoria » = « mémoire » et « rex » = « roi »)
 
- CD et DVD inscriptibles Imation ( < = « manteau » en grec)
 
- supports multimédia Veritas ( < = « vérité » en latin)
 
- imprimantes Hercules ( < nom latin d'Heraklès, héros de la mythologie grecque, célèbre pour ses exploits, sa ruse et sa force)
 
 

 

 
 
 

Internet, minitel, téléphones

- annuaire minitel des livres publiés en France « 36 15 Electre » ( < personnage de la mythologie grecque: jeune fille acharnée à venger le meurtre de son père Agamemnon par sa mère Clytemnestre)
 
- messagerie rose sur minitel « 36 15 Cum » (< = « avec » en latin)
 
- explorateur internet Navigator ( < = « navigateur » en latin)
 
- moteur de recherche sur internet Lycos (< = « loup » en grec)
 
- nouveau moteur de recherche internet européen destiné à concurrencer Google Quaero ( < = « je cherche » ou « je demande » en latin ; c'est la racine qui a donné en français des mots aussi variés que « question », « enquête », « quête », etc.)
- site internet dédié à la santé Doctissimo ( <  « doctus » = « savant » en latin, mais fait surtout penser au sens courant de « docteur » en français, qui désigne moins un diplômé qui a passé sa thèse que plus spécifiquement un médecin ; quant au suffixe « -issimo », il vient du suffixe latin « -issimus », signifiant « le plus » ou « très »)
 
- site internet de réservation d'hôtels dans le monde Venere.com  (évoque sans doute l'idée de  « venir » (qui se dit « venire » en latin), mais c'est en réalité l'ablatif de  « venus » = « charme » ou plus précisément du nom propre « Venus », déesse de l'amour et de la beauté chez les Romains ; et de fait le logo du site est la tête de la célèbre Vénus de Botticelli!)
- ancien projet informatique de la SNCF Socrate (< célèbre philosophe grec du Ve s. av. JC)
- ancienne marque de téléphones portables Itineris (< génitif du mot « iter » = « chemin » en latin)
 
- téléphones portables Trium Aura de Mitsubishi ( < « trium », génitif du mot « tres » = « trois » et « aura » = « brise » en latin)
 
- téléphones portables Temporis d'Alcatel (< génitif du mot « tempus » = « temps » en latin)
 
- smartphones Nexus de Google (< « nexus » = « noeud » en latin)
 
- smartphones Optimus de LG (< « optimus » = « le meileur » en latin)
 
- opérateur téléphonique Coriolis ( Il ne faut sans doute voir là aucun lien avec le latin, car ce mot évoque la « force de Coriolis » (du nom du savant qui l'a découverte), c'est-à-dire la force centrifuge due à la rotation de la Terre (qui fait tourner les nuages ou l'eau des éviers); cela dit, la terminaison en « -is » fait latin et ce nom évoque aussi « Coriolan », un héros des débuts mythiques de l'histoire romaine (passé à l'ennemi, il est ensuite revenu à Rome sous les supplications de sa mère et de sa femme et lui a assuré la victoire))

- Publicité à la télévision pour ce produit visible parmi les vidéos de "Latine Loquere TV" (http://fr.youtube.com/user/oscardu26) : le slogan joue précisément sur cette terminaison en « -is » : « Coriolis, le mobile super facilis », « facilis » étant bien le mot latin correct qui signifie « facile ». L'une des publicités met en scène des gladiateurs romains, l'autre met en scène César et Cléopâtre.
 
- opérateur téléphonique (maison mère du fournisseur internet Free) Iliad ( < épopée écrite par Homère au VIIIe s. av. JC)
 
- opérateur téléphonique tchèque Paegaz ( < Pégase, cheval ailé dans la mythologie grecque)
 
 
 
 

 

Edition, livres

- éditions Atlas ( < personnage de la mythologie grecque qui était chargé de soutenir le monde sur ses épaules ; par suite, un « atlas » est un recueil de cartes, d'où ce nom pour un éditeur d'ouvrages d'histoire et de géographie)
 
- éditions Pygmalion ( < sculpteur de génie dans la mythologie grecque ; il sculpta une femme si belle qu'il en tomba amoureux et qu'il demanda aux dieux de lui donner vie)
 
- éditions Minerva (< déesse de l'intelligence et de la stratégie chez les Romains ; équivalent d'Athéna chez les Grecs)
 
- dictionnaire encyclopédique Quid ( < = « quoi » en latin)
 
- éditions Vadis (< = « tu vas » en latin, deuxième partie de l'expression « Quo vadis? » = « Où vas-tu ? » en latin, parole généralement employée pour demander un mot de passe ; titre du célèbre roman de Henryk Sienkewicz qui se passe à Rome sous le règne de Néron)
 
- éditions Biblos ( < = « livre » en grec)
 
- collection Folio (de Gallimard) ( < datif ou ablatif de « folium » = « feuille » en latin)
 
- collection érudite et de luxe La Pléiade (de Gallimard) ( < dans la mythologie grecque, les Pléiades étaient sept soeurs, filles du géant Atlas, transformées en une constellation de 7 étoiles ; à la Renaissance, un groupe de 7 poète français dont ronsard et du Bellay se baptisa "La Pléiade")
 
- collection Campus (ouvrages destinés aux étudiants) (< = « camp » en latin ; en français, le mot « campus » s'est spécialisé dans le sens de « campus universitaire », vaste ensemble de bâtiments où des étudiants sont logés)
 
- le logo du « Guide du Routard », où un marcheur porte le monde sur son dos, comme Atlas ( < personnage de la mythologie grecque qui était chargé de soutenir le monde sur ses épaules)
 
- prix Femina ( < = « femme » en latin ; prix littéraire dont la particularité est d'être décerné par un jury composé de femmes)
 
librairie Agora (dans différentes villes, notamment à Nogent-sur-Marne) (l'agora était la place publique d'une cité grecque, où se tenait le marché, mais aussi l'activité politique)

 
librairie Les sandales d'Empédocle (à Besançon)  (Empédocle était un philosophe grec du Ve s. av. JC, dont la légende raconte qu'il serait mort en se jetant dans l'Etna, lequel aurait rejeté ensuite ses sandales)

 
 
 
 
 

 

Papeterie

- cahiers Héraklès (< héros de la mythologie grecque, célèbre pour ses exploits, sa ruse et sa force) ; le logo de la marque (ici reproduit sur un buvard) s'inspire d'une sculpture d'Antoine Bourdelle de 1909 représentant Héraklès exterminant les oiseaux du lac Stymphale.
 
 
- agendas Quo vadis (< = « où vas-tu ? » en latin, parole généralement employée pour demander un mot de passe ; titre du célèbre roman de Henryk Sienkewicz qui se passe à Rome sous le règne de Néron)
 
- tableaux blancs et feutres Velléda (< Veléda, prophétesse germaine du temps de Vespasien ; Tacite en parle notamment dans ses Histoires aux livres IV et V)
 
- agrafeuses Odyssey et Ulyssey de Rexel (jeu de mots, car dans les deux cas, il s'agit du nom d'Ulysse, héros de la mythologie grecque célèbre pour ses voyages; en grec, son nom exact est « Odysseus » et son voyage a été appelé « odysseia », c'est-à-dire « odyssée » (qui est aussi le titre de l'épopée d'Homère racontant ce voyage) ou en anglais « odyssey » ; en latin, son nom exact est « Ulixes », mais s'est vite transformé en « Ulysses », d'où « Ulysse »)
 
- colle Cléopatre (< Cléopatre VII, célèbre reine d'Egypte au Ier s. av. JC, d'origine macédonienne et de culture grecque)

 

 

 

Presse
- agences de presse Gamma et Sigma ( < lettres de l'alphabet grec qui transcrivent respectivement les sons "g" et "s")
 
- magazine Rustica « l'hebdo des jardins », journal spécialisé sur les jardins paraissant depuis 1928 (< féminin ou pluriel neutre de « rusticus » = « rustique, campagnard » en latin)
 
- magazine féminin Prima ( < féminin de « primus » = « premier » en latin)
 
- magazine féminin Femina ( < = « femme » en latin)
 
- magazine consacré aux voyages Ulysse (< héros de la mythologie grecque célèbre pour ses voyages) - magazine de reportages sur toute la Terre Géo ( < « gê » = « terre » en grec)
 
- magazine scientifique Eurêka ( < « j'ai trouvé » en grec : cri qu'aurait poussé le savant Archimède en découvrant la loi de la pesanteur des corps au moment où il se mettait au bain)
 
- magazine de sport Decathlon ( < discipline olympique chez les Grecs, composée de quatre courses, trois sauts et trois lancers)
 

 

 
 
 

Radio

- radio catholique « Radio Veritas » (< « veritas » = « vérité » en latin)
 
- radio « France Inter » (< = « parmi » en latin)
 
- émission politique de France Inter Res Publica (< = « République » en latin)
 
- émission de France Inter Alter Ego ( < expression latine « autre moi-même », utilisée en français pour désigner un ami très cher )
 
 
 
 

 

Télévision
 
- chaîne de télévision culturelle franco-allemande Arte (< = « avec art » en latin (ablatif de « ars » = « art » ; jeu de mots car « Arte » est aussi l'acronyme de « Association de Radios-Télévisions Européennes »)
 
- chaîne de télévision culturelle pour les 7-13 ans Eurêka ( < « j'ai trouvé » en grec : cri qu'aurait poussé le savant Archimède en découvrant la loi de la pesanteur des corps au moment où il se mettait au bain)
 
- émission de télé Thalassa (< = « mer » en grec)
 
- « Ave TV, la télé de l'Empire » (émission humoristique apparemment commerciale, destinée à assurer la promotion du film Astérix aux Jeux Olympiques sorti en janvier 2008 ; l'affiche publicitaire pour cette émission montre Jules César face aux légions romaines rassemblées)
 
 
 
 
 
Sites internet
 
- magazine en ligne « Agora Vox, le média du citoyen » ( < « agora » en grec, c'est la place publique, le marché mais aussi l'endroit où ont lieu des discussions politiques entre citoyens ; « vox » = « voix » en latin)
 
- site internet de vente en ligne Amazon.com (< les Amazones, peuple de femmes guerrières habitant les bords de la Mer Noire, d'après la mythologie grecque ; leur spécialité était le tir à l'arc et on peut penser qu'Amazon.com (qui a pour logo une petite flèche) se réclame de la précision et de la rapidité de leurs flèches)
 
- magazine en ligne sur l'habitat Nostrodomus (habile jeu de mot entre le célèbre auteur visionnaire « Nostradamus » et les mots latins « domus » = « maison » et « noster, nostris » = « notre »)
 
- campagne de juillet 2012 du site internet "CDiscount" : images à consulter ici : http://imagesperduesdemonsite.blogspot.fr/2012/07/campagne-cdiscount-juillet-2012.html
On y retrouve tous les clichés sur les gladiateurs ("Avé [sic] Soldus, les prix qui vont mourir pour toi te saluent", le geste du pouce baissé, les casques et armes fantaisistes issus des péplums), mêlés à d'autres éléments de l'Antiquité romaine (la couronne de lauriers, la terminaison en -us) et même de l'Antiquité grecque (les colonnes, la forme des lettres) : bref, un bazar monumental, pour ne pas employer un mot plus vulgaire, mais c'est finalement très drôle ; et dans le fond, est-on si éloigné du bazar monumental qu'on trouve aussi dans certains tableaux du XIXe s., comme dans ceux de Jean-Léon Gérôme?
 

 

Cinéma

Entreprises autour du cinéma
 
- cinéma parisien Rex (< = « roi » en latin)
 
- producteur de films Cine qua non ( < jeu de mots avec « ciné », l'abréviation de « cinéma » et « sine qua non » = « sans laquelle non » en latin ; dans l'expression « une condition sine qua non » = « une condition sans laquelle c'est impossible », « une condition nécessaire »)
 
- producteur de films César ( < Jules César, grand chef politique et militaire romain du Ier s. av. JC)
 
- studio de distribution Bis repetita (< = « les choses répétées deux fois » en latin ; début du proverbe « bis repetita placent » = « les choses répétées deux fois plaisent » ou « il est bon de répéter deux fois »)
 
- studio de mixage Alea jacta (< = « le sort jeté » en latin ; début du proverbe « Alea jacta est » = « Le sort en est jeté », phrase prononcée par César en 49 av. JC, au moment où il franchit le Rubicon (ruisseau marquant la frontière symbolique de Rome) avec une armée, sachant bien qu'il allait mettre Rome sens dessus dessous par cet acte et qu'il risquait gros)
 
Films
 
- film « Tirésia » (2003), reprenant de façon moderne le mythe de Tirésias ( < Tirésias, personnage de la mythologie grecque : célèbre devin aveugle, qui a été dans sa vie femme et homme)
 
- film « Matrix » (2001-2003) (< = « matrice » ou « utérus » en latin)
 
- film « Immortal ad vitam » (2004, Enki Bilal) (< = « ad vitam » ou « pour la vie » en latin ; début de l'expression « ad vitam aeternam » = « pour la vie éternelle »)
 
 
 
 

 

Dessins animés
 
- dessin animé des années 1980 Ulysse 31 (< héros de la mythologie grecque célèbre pour ses voyages)
 
- Nemo, le capitaine, personnage du roman Vingt mille lieues sous les mers de Jules Verne (1870), par suite personnage de poisson dans « Le Monde de Nemo », dessin animé des studios Disney (2003) - (< = « personne (ne) » en latin)
 
- dessin animé à la télévision sur France 3 « La bande à Dexter » (< = « droit, droitier, adroit » en latin)
 
- Nox, nom d'une civilisation de « Star Gates », série télévisée de science-fiction (< = « nuit » en latin)
 
- gros ours, personnage de dessin animé (« La maison bleue » sur M6) Tibère ( < Tibère est le deuxième empereur romain, il a régné de 14 à 37 ap. JC)
 
- chien, personnage de dessin animé créé par Walt Disney en 1930 Pluto ( < « Pluto » ou « Pluton », dieu des Enfers chez les Romains; c'est aussi le nom de la dernière planète du système solaire, découverte précisément en 1930: ce n'est pas un hasard que Walt Disney ait baptisé ainsi un personnage créé cette année-là)
 
 
 
 

 

 
Bande dessinée
 
- chat, personnage de bande dessinée « Félix le chat », créé par le dessinateur australien Pat Sullivan en 1919 (jeu de mots latins « felix » = « heureux » / « feles » = « chat »)
 
- chien, personnage de bande dessinée Cubitus, créé par le dessinateur Dupa (Luc Dupanloup) en 1968, qui lui a donné « un nom d'os, puisque c'était un chien ! » (< = « coude » en latin ; en français, désigne un des os de l'avant-bras)
 
- personnage de bande dessinée Achille Talon, créé par le dessinateur Greg ( < célèbre guerrier grec de la guerre de Troie ; il est notamment connu pour son invulnérabilité, que sa mère avait obtenu quand il était enfant en plongeant dans une potion magique son corps entier, à l'exception du talon, par lequel elle le tenait : le destin a voulu qu'il meure d'une flèche qui l'atteignit au talon)
 
 
 
 
 
 
 
Jeux video
 
Producteurs
 
- producteur de jeux videos Nobilis (< = « noble » en latin)
 
Jeux
 
- jeu video Deus Ex (< « deus ex machina » = « le dieu sortant de la machine » en latin : expression servant à désignet un dispositif des théâtres grecs et romains permettant de faire apparaître à la fin d'une pièce de théâtre un dieu (suspendu à une sorte de grue) qui vient régler tous les problèmes des personnages ; par suite, cette expression désigne toute solution artificielle)
 
- jeu video In memoriam (< = « en mémoire de » en latin )
 
- jeu video Les Urbz (< inspiré du mot « urbs » = « ville » en latin ): jeu de simulation ayant pour cadre une ville
 
- jeu video Via Temporis (< = « la voie du temps » en latin ): résolution d'une énigme historique
 
 
 
 
 
 
 
Jeux et jouets
 
- jeu de société Monopoly ( Le nom de ce jeu vient probablement du mot « monopole », issu de deux racines grecques « mono » = « seul » et « polein » = « vendre »; toutefois il serait séduisant, vu la finale en « y », d'imaginer un jeu de mots rapprochant deux adjectifs de sens contraire, « mono » = « un seul » et « poly » = « plusieurs » (voir par exemple l'opposition entre les mots « monothéiste » et « polythéiste »))
 

- jeu de société Eurêka ( < « j'ai trouvé » en grec : cri qu'aurait poussé le savant Archimède en découvrant la loi de la pesanteur des corps au moment où il se mettait au bain)
 
- jeu de société Cogitum (< « cogito » = « réfléchir » en latin ; la terminaison en « -um » fait latin)
 
- briquettes de construction Lego (< = « je choisis » ou « je ramasse » en latin ; jeu de mots avec le danois (langue des créateurs de ce jeu) « leg godt » = « se joue bien »)
 
- jeux en bois pour enfants Chelonia ( < accusatif de « chelôn » = « tortue » en grec ; leur logo est une tortue)
 
- playmobils romains: en 2007, le célèbre fabriquant de figurines articulées en plastique, lance une série autour de Rome : l'univers militaire y tient une grande place (dont une galère dont la voile est ornée de l'aigle impérial et du sigle S.P.Q.R.), mais on y trouve aussi un amphithéâtre avec lions et gladiateurs (mirmillons et un rétiaire), un quadrige qui ressemble étrangement à celui de Ben Hur (dans le film de William Wyler de 1959), et un empereur vêtu d'une toge de pourpe, coiffé d'une couronne de laurier, et tenant, cerise sur le gâteau, un rouleau de papyrus où sont inscrites une quinzaine de célèbres phrases ou expressions latines!...
 
- Publicité à la télévision pour le jeu à gratter "7extra" de la Française des Jeux visible parmi les vidéos de "Latine Loquere TV" (http://fr.youtube.com/user/oscardu26) : le jeu lui-même renvoie à l'Antiquité, plutôt grecque puisqu'il s'agit de trouver en grattant des représentations des sept merveilles du monde (dont la liste a été fluctuante dans l'Antiquité, mais au départ toujours centrée sur le monde grec) ; quant au spot télévisé, il montre un Romain achetant des cartes à gratter qui sont en fait d'énormes blocs de marbre (on retrouve un peu la vision stéréotypée d'Asterix, où les Romains et les Gaulois ne savent écrire qu'en gravant des pierres, comme si le papyrus et les tablettes de cire n'étaient pas plus pratiques!) qu'il lui faudra "gratter" avec une pierre, puis, l'excitation montant, avec toutes sortes d'outils jusqu'au marteau piqueur!
 
- cartes à collectionner Cartamundi (< mots latins « carta » = « carte » et « mundi » génitif de « mundus » = « monde » ; « carta mundi » = « carte du monde »)





Jeux d'argent

 - jeu de grattage Jules Cés'or, juin 2012 (< Jules César, grand chef politique et militaire romain du Ier s. av. JC)
Si vous ne voyez pas l'image, cliquez sur son emplacement.

 

Associations

- union de forestiers Pro Silva, créée en 1989 en Slovénie et dont les membres conçoivent et applique une sylviculture proche de la nature ( < = « pour la forêt » en latin)
 
- association de formation pour l'aide à la réinsertion professionnelle Auxilia (< = « aide » en latin)
 
- orphelinat mutualiste de la police nationale Orpheopolis ( < au-delà du jeu de mots évident, ce nom a une signification en grec : « la cité d'Orphée » ; Orphée est le poète et chanteur de la mythologie grecque)
 
- association d'aide aux prostituées Aspasie (épouse de Périclès, l'un des plus grands hommes politiques d'Athènes ; elle était réputée pour sa culture, sa sagesse, et pour l'influence qu'elle a eu sur son époux)
 
- foyer d'accueil anti-avortement pour les femmes enceintes en difficulté Ariane (héroïne de la myhtologie grecque qui, après avoir aidé Thésée à sortir du Labyrinthe, fut abandonnée par ce dernier sur l'île de Naxos ; elle n'était pas enceinte, mais c'est l'exemple même de la femme abandonnée) 

association de chasseurs à l'arc Artémis ( < déesse vierge de la chasse, chez les Grecs ; son attribut est l'arc)
 

 

 

 

Autres

 
- ascenseurs Alta (< féminin ou pluriel neutre de « altus » = « haut » en latin) 
 
cheminées Hadès (dieu grec des Enfers, le royaume des morts)
 
- détecteurs de fumée Vesta (< déesse du foyer chez les Romains ; les Vestales, prêtresses de la déesse Vesta, devaient veiller à ce que le foyer de Rome ne s'éteigne jamais, mais aussi bien sûr à ce qu'ils ne provoque pas un incendie : le nom de cette marque est donc judicieusement choisi)
 
- poêles à bois Invicta (< féminin de « invictus » = « invaincu » en latin)
 
- balises Argos, points de repère en mer destinés aux navigateurs (< personnage de la mythologie grecque chargé de tâches de surveillance grâce à ses cent yeux ; ou référence à la nef Argô, pilotée par Jason et les Argonautes (les plus grands héros grecs de l'époque) pour conquérir la Toison d'Or) 
 
- peinture Corona (< = « couronne » en latin)
 
- ciment Calcia ( < pluriel de « calx » = « caillou » en latin)
matériel de musculation Domyos ( <  « mys, myos » = « muscle » en grec)
 
- pistolet Parabellum (< = « prépare la guerre » en latin ; deuxième partie du proverbe « si vis pacem, para bellum » = « si tu veux la paix, prépare la guerre »)
 
- batteries électriques Fulmen (< = « foudre » en latin)
 
- logiciel de notation des élèves Nota Bene (< = « note bien » en latin ; expression souvent employée (abrégée « NB ») pour ajouter une remarque à la fin d'un texte ; mais ici, il y a un jeu de mot entre les deux sens de « noter » : « remarquer » et « attribuer une note scolaire »)
 
le pédibus scolaire, mode de ramassage scolaire par des parents piétons, aussi appelé "autobus pédestre" (les inventeurs du mot ont sans doute voulu associer  « pédi- » de « pes, pedis » = « pied » = en latin et le « bus »  de « autobus » (lequel vient en réalité de « omnibus » = « pour tous » en latin), mais ils sont finalement retombés sur un vrai mot latin (si ce n'est l'accent, qui n'existe pas en latin) : en effet  « pedibus » est le datif ou l'ablatif pluriel  de  « pes, pedis » et peut donc se traduire par « pour/par/avec les pieds » ; les inventeurs du mot, sans être forcément latinistes, se sont peut-être souvenu de l'expression de latin de cuisine "J'y suis allé pedibus cum jambis", c'est-à-dire "à pied")
 
 
 
 
 

---------------------------

 

J'ai commencé cette "collection" en 2000 (à l'époque, je n'avais pensé qu'à "Ajax", "Léonidas" et "Itinéris"!) et je l'ai enrichie depuis de jour en jour, au détour d'un mot entendu à la radio, d'une voiture aperçue dans la rue ou du gloussement d'un élève pour qui le nom d'un empereur romain est celui d'un personnage de dessin animé...

Je dois toutefois signaler que je ne suis pas la seule à présenter une telle collection. On trouve d'autres travaux remarquables sur internet.

 

1) Sur le site de l'université de Neuchâtel, on peut télécharger (document Word de 52 pages) un cours intitulé Réception du latin dans le monde moderne :

http://www.unine.ch/antic/51bGrossen.doc

J'ignore qui en est l'auteur, mais il s'agit probablement de l'un des professeurs cités sur la page d'accueil du module "Langues et cultures de l'antiquité" :

http://www.unine.ch/lca/

Note plus tard : Aujourd'hui, le lien ne fonctionne plus et le document n'est visiblement plus disponible sur internet ; je laisse toutefois ces références sur mon site pour mémoire.

 

2) Une étudiante du gymnase du Bugnon, Marie Nicollier, a fait un travail intitulé Le grec et le latin des "fils de pub": vers une nouvelle culture?, que l'on peut aussi télécharger (document pdf de 65 pages) :

http://www.latinistes.ch/Dossier-pdf/latin-grec-pub.pdf

Son travail ainsi que celui de son professeur, Marco Perlini est présenté sur cette page :

http://www.latinistes.ch/latin_et_grec.htm

On retrouve sous une autre forme le travail de Marco Perlini sur cette page :

http://college-de-vevey.vd.ch/matieres/latin/latiniste/latin_et_grec.htm

Note plus tard : Les deux premiers liens ne fonctionnent plus non plus, mais là aussi je laisse toutefois les références pour mémoire.

 

3) Un travail de moindre ambition, mais non de moindre qualité effectué par des élèves du collège Georges Braque à Rouen, intitulé Le latin et le grec, des images de marques :

http://colleges.ac-rouen.fr/braque/latin/p1.htm

Des photos prises par les élèves d'objets ou de publicités contenant un mot grec ou latin rendent ce site agréable à consulter.

4) Enfin et surtout, plus récemment, les élèves de Robert Delord (lycée diois) ont rélaisé une exposition dont on peut voir ici un compte-rendu, avec une aussi grande quantité de références que sur mon site et avec une image pour chaque référence :

http://www.arretetonchar.fr/exposition-veni-vidi-volui-du-latin-et-du-grec-dans-mon-caddie/

 

Bonus télévisuel: Robert Delord a également mis en ligne sur YouTube un certain nombre de vidéos en rapport avec le grec et le latin, parmi lesquelles des publicités télévisuelles mettant en scènes des Grecs ou des Romains. Je renvoie à certaines dans cette page, mais vous les trouverez toutes sur : https://www.youtube.com/user/RobertDelord/videos

 


Retour au sommaire "Coin des Antiquisants"

 

N'hésitez pas à m'écrire pour toute question ou suggestion:

np.pla@wanadoo.fr